Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Calirion
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 872
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)

MessageSujet: [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique   Mar 12 Aoû - 10:53

Récits écrits par Kaelar





"Tout n'est que Ténèbres, désolation et maléfice. Nous vivons dans un monde corrompu jusqu'à sa source, où l'espoir n'existe que dans l'esprit des faibles. Une moindre reflexion suffit pour voir que tout est perdu, le Chaos s'emparera de tout. Son pouvoir grandit d'année en année, et même les plus nobles races sont réduites à se cacher dans leur foyer au lieu d'aller porter le combat chez l'ennemi. Mais tel ne sera pas la conduite de l'Empire. Depuis des siècles nous nous battons contre le Grand Ennemi, nous résistons à toutes ses invasions et à tout les maux qu'il nous envoi. Pourquoi l'Empire aurait une chance de l'emporter et non ces elfes arrogants ? Car nous ne savons rien. Le bête milicien qui sera poussé au devant de l'armée, porté par le plus grand zèle que nous tâcherons de lui conférer, ne sais rien du Chaos. Hormis les grands sages et très hautes personnes, nous sommes tous des ignorants, mais cela constitue notre force. Nous n'avons et n'aurons pas peur de combattre, jusqu'au bout s'il le faut. Nous ne perdrons pas de temps à comprendre ou prévoir ce qu'Ils feront, non, nous agirons de suite. Si les Dieux Noirs m'ont bien appris une chose, c'est qu'il vaut mieux ne rien connaître d'eux pour ne point plonger dans la terreur et le désespoir..."


Valst Lishen, Hiérophante de l'ordre lumineux d'Altdorf.



Norsca... Toit  du monde pour certains, territoire du Chaos pour d'autres, ou encore simple péninsule séparant l'Empire des Désolations pour les plus érudits. La Norsca est une terre de mystère, non seulement pour les habitants du Vieux Mondes, mais aussi pour d'autres races comme les elfes ou les nains. Très connues pour ses splendides chaînes de montagnes, Norsca serait le pays des rêves, là où règne un paradis hivernal et où tout est merveille... Du moins, c'est une des visions qu'a le citoyen de l'Empire. C'est aussi un territoire difficile d'accès. Bordée par des mers emplies de monstres marins et protégée par un climat glacial, peu sont les êtres assez sot ou courageux pour se rendre en cette terre. Néanmoins, en ce jour, il advint que de multiples armées s'y dirigent, ne se souciant que très peu du climat et encore moins des peuples Norses, des Seigneurs des mers tellement talentueux dans cet élément que même les Asurs souhaitent ne pas en rencontrer...

Les Forces de la Lumière Rédemptrice



Haut membre du collège lumineux d'Altdorf, Valst Lishen n'était, à l'instar des autres sages de l'ordre, connu pour sa sagesse et son esprit. Ce dernier a d'ailleurs était chassé du collège, ne respectant pas les dogmes. En effet, là où le sorcier lumineux doit sauver de la destruction les âmes des faibles et des opprimés, Valst Lishen décide de tout purifier. Il faut dire que ce personnage, avant même d'entrer dans le collège lumineux, Travaillait pour des répurgateurs et portait une tel foi en Sigmar qu'il fut vite bien perçu par les prêtres guerriers. C'est dès l'instant où un hiérophante a vu en lui un potentiel extraordinaire qu'il commença a étudier ce mystérieux art qu'est la magie. Très rapidement, Valst voyait ainsi un moyen des plus efficaces de combattre le Chaos. Il a donc farouchement étudié, pour s'empresser par la suite d'aider les répurgateurs de l'Empire dans leur tâche. Cela fut très mal vu par l'ordre, qui le chassa suite à de multiples incidents qui éclatèrent entre le magicien et ses supérieurs. Mais Valst n'avait pas dit son dernier mot... Les prêtres guerriers profitèrent de cette occasion pour offrir à Valst ce qu'il désirait par dessus tout: Combattre le Chaos. Ses grands talents magique n'étaient pas inconnus, et c'est ainsi qu'il partit vers la Norsca accompagné d'une armée formée par les prêtres, qu'il commandera en compagnie de Thadus Ziegried,  intrépide prêtre sigmarite et vétérans des guerres contre le Chaos. Leur but est simple. Purifier la terre de la Norsca grâce à un lieu: Les Ruines de la Sombre Tourmente, qui amplifiera les pouvoirs du sorcier lumineux et qui lui permettra de répandre la lumière sur Norsca... Ou au contraire de le détruire. La magie est capricieuse, mais Valst s'en moque. Il a une mission divine à mener, et il compte bien la remplir.


La Noire Inquisition:



Les ténèbres sont partout, et même les races les plus maléfiques ne peuvent y rester indifférent. La plupart des races combattent le Chaos avec la lumière de l'espoir, de la justice et de la rédemption... Mais il existe un peuple qui, au contraire, utilise toute sorte de maléfices et de pouvoirs obscurs pour s'en défaire. Dans cette terre mille fois maudite qu'est Naggaroth, le Chaos a subit ses plus abominables défaites. Les pauvres tributs d'hommes sauvages se font terrasser, des cavaliers et des légions noirs frappant en tout point les forces de la Ruine sans aucune pitié. Il n'y a pas de place pour les faibles dans le Nord, et les Druchiis veulent faire passer ce message à leurs voisins humains. Seigneur de Ghrond, grand maître des armées du Nord et protecteur du trône du Roi-Sorcier, le Drachau de Ghrond règne sur un territoire désolé, vide et hivernal. Ses troupes sont des plus endurcis, habituées à combattre dans un climat très rude et à supporter l'horreur du Chaos. Les Tours de Guet veillent, et cette cité militaire constitue une véritable plaie pour les Dieux Noirs. Malheureusement, le mal est partout... La mission du Seigneur Noir est simple. Il doit, par tout les moyens, protéger Naggaroth des forces du Chaos, mais cela entraîne de nombreux conflits interne au sein de la ville. En effet, le Drachau ne supporte pas la présence du couvent noir, lieu qu'il considère comme corrompu. Là où lui il combat et défait les forces de la Destruction, les sorcières les utilisent pour leurs propres desseins, manipulent les arts noirs et pactisent avec les démons. De plus, Morathi exerce une forte influence sur la cité, ce qui a tout pour déplaire au Seigneur Noir. Complots sont donc monnaies courantes. La matriarche suprême commande aux sorcières et a des forces chargées de défendre le couvent, tandis que le Drachau, en plus de ses propres armées, est allié au temple de Khaine et est protégé par les lois du Roi-Sorcier. La seule chose qui sauve cette région de la guerre civile est le fait que les Druchiis sont quelque peu différent dans un tel endroit. A force de voir le Chaos en face et d'être sans cesse sur le pied de guerre et sur leur garde, les elfes noirs ont appris à réprimer leurs sentiments, hormis la haine et la rage qu'ils ont à l'encontre de tout être vivant. De plus, la présence exclusive d'une noblesse guerrière et chevaleresque divulgue un minimum d'honneur aux troupes. Se rebeller contre le Roi-Sorcier est aussi quelque chose de peu recommandable. Ainsi, le Seigneur Noir est le plus souvent un être froid, impitoyable mais noble et honorable. Néanmoins, malgré sa tâche des plus importantes, le Drachau de Ghrond est piégé à jamais dans le Nord. Même lorsque les forces de Naggaroth attaquent Ulthuan, il se doit de rester et se pose comme défenseur du trône en l'absence de son roi. Cela atténue quelque peu l'animosité des Druchiis chargés de la défense de Ghrond envers leurs cousins honnis, mais le chef de Ghrond regrette de ne pouvoir aller là où des sorciers et sorcières renégats se trouvent, de pouvoir sortir de Naggaroth. C'est là qu'intervient un duo infernal, libre de toute entrave et fidèle au Seigneur Noir.


Dans cette sombre cité, il existe deux êtres qui ne sont sous les ordres de personnes, agissent à leur guise et agacent les autorités. Même si officiellement ils se posent en tant que fidèles du Drachau, ce dernier n'a aucun pouvoir sur eux, et souhaiterait s'en débarrasser. Malgré la chasse qu'ils mènent aux quatre coins du monde pour éliminer renégats et sorcières, ils sont une menace trop importante qui risque de terminer le règne du Seigneur Noir. De l'autre côté, le couvent noir les a en horreur, car en plus d'exécuter certaines membres de leur sinistre ordre, ils ont un don certain pour chasser les démons et purifier par la violence les corps possédés. Deux noms sont synonymes de respect et de crainte dans la noire cité: Aegnor et Firiel. L'un est un chef de guerre accomplie, vétéran de nombreux conflits contre les serviteurs des Dieux Noirs, et seigneur de l'Ordre Noir. Semblable à une sinistre inquisition, l'ordre constitue ses propres légions à partir des elfes exilés des autres villes de Naggaroth, de nobles évincés ayant perdus toute influence et de fanatiques entièrement dévoués à la destruction du Chaos. Le temple de Khaine même offre ses services, l'ordre détruisant toute trace du Culte du Plaisir. Firiel, quant à elle est une puissante sorcière, maîtresse des arts noirs. Sa noblesse d'âme en font d'elle une elfe à part, bien différentes de ses sœurs arrogantes et manipulatrices. Epouse d'Aegnor, elle est son égal et dirige aussi l'Ordre Noir. Ce dangereux couple ténébreux se voue une loyauté et un amour très étonnant pour des Druchiis. Agissant la plupart du temps en Hiver, le moment de l'année où Ghrond est coupée de tout lien avec le reste de l'empire, ils ne craignent pas le Roi-Sorcier. A vrai dire, ce dernier n' a qu'une très vague idée de ce qu'est réellement l'Ordre Noir. Et après tout, pourquoi voudrait-il défaire deux êtres qui jusqu'à maintenant, en plus de défendre les frontières Nord de Naggaroth, font en sorte que la prophétie de la Chute ne se réalise pas en chassant des sorciers trop téméraires ? Mais dans l'ombre, Faelir et Aegnor ont bien d'autres projets que de rester ainsi à défendre des personnes et un pays qui ne leur inspire que dégoût.


Si ces deux personnes sont si loyales entre elles, c'est bien parce qu'ils ont exactement la même vision des choses et sont d'une ressemblance on ne peut plus évidente. Sombres, froids et implacables, ils ont décidé de prendre leur destin en main, se coupant de Naggaroth en vivant au-delà des Tours de Guet. Le territoire y est fort hostile, c'est pourquoi l'ordre siège dans une antique forteresse abandonnée nichée dans un relief montagneux. Construite par un Seigneur du Chaos de Khorne, son apparence est des plus terrifiante et imposante. Nous sommes loin de l'architecture Druchii. Tout est bien plus rustique mais ils n'en ont cure. Vivre ensemble pendant des siècles en ont fait de plus des êtres honorables, emplies d'une sombre noblesse et d'un semblant de respect vis-à-vis de ce qui les entoure. Avant même de se rencontrer, ils ne se considéraient pas comme étant pleinement des Druchiis, car non propice à la traîtrise et à la manipulation. La haine et la rage qu'ils vouaient comme tout elfe noir aux êtres vivant s'est transformé en quelque chose de bien  plus ténébreux. En effet, rien hormis leur couple et l'Ordre n'a d'importance à leurs yeux, et ils sont impitoyable envers tout le reste. Le massacre de villages nordiques, l'exécution de sorcières et de renégats ne servent que leur propre intérêt. Ils se moquent bien du Drachau, car grâce à leurs actions, ils sont craints et respectés. Mais cette situation ne pourra durer éternelement. Plus le pouvoir de l'Ordre Noir grandira, plus il se fera d'ennemis, jusqu'à provoquer enfin la colère du Roi-Sorcier. C'est ainsi qu'ils jetèrent leur dévolu sur la terre mythique de Norsca, un lieu où rien ni personne ne pourra les déloger. Firiel connait l'existence des Ruines de la Sombre Torpeur, une ancienne forteresse abandonnée où la magie à une grande influence. Elle s'y était déjà rendue par le passé, lors de la chasse d'un Prince Démon de Slaanesh. Il était certain que ce lieu serait un parfait endroit pour régner et étendre la domination de l'Ordre Noir.


Mais pour y arriver, il fallait une flotte conséquente, et le mieux pour mener à bien une invasion serait d'avoir une arche noire. C'est là qu'entre en scène Skaarlya, la sœur d'Aegnor. Alors que son frère n'était qu'un enfant, elle quitta Ghrond, ne se satisfaisant pas de sa vie dans le Nord. Elle se rendit à Clar Karond ou elle devint corsaire. Rapidement et grâce à ses talents de guerrières, elle devint la capitaine de l'arche Noirceur du Cœur. Se rendant en tout lieu de la terre, elle combattit dans le Vieux Monde, en Lustrie et même dans la lointaine Cathay. Amassant de nombreuses richesses et des esclaves, elle était connue sous le nom de la Reine Ecarlate car sa souveraineté n'était jamais contestée à bord de l'arche. Mais peu à peu, l'amour que portait Skaarlya pour les mers, les océans et l'inconnu la coupèrent de Naggaroth. Elle et son équipage n'étaient libre qu'en dehors de la terre maudite, loin de tout complot, de la politique et des lois du Roi-Sorcier. C'est ainsi que pendant quelques siècles, l'arche ne revint pas en Naggaroth, voguant par delà les terres connues et inconnues, bravant les tempêtes et les monstres marins. Mais il fallait l'admettre, tôt ou tard, le Roi-Sorcier allait bien s'inquiéter. Skaarlya abandonna donc son équipage, disparaissant de l'horizon avant qu'elle retrouve finalement bien des années plus tard Aegnor. Ce dernier, désireux de faire sécession de Naggaroth, allait être d'une grande aide pour Skaarlya. Enfin elle pourrait vivre librement, n'ayant pas besoin de cacher son identité.


Lorsque Skaarlya abandonna la Noirceur du Cœur, c'est son premier lieutenant, Krazzael qui en prit le commandement. Loyal contre tout envers la reine, il a accepté avec regret la décision de cette dernière de partir, respectant son vœu jusqu'au bout. Ne voulant risquer sa vie et celle de l'équipage, il retourna directement à Naggaroth, déchargeant des trésors immenses et d'innombrables esclaves. Il dut rester une décennie, devant expliquer pourquoi il était le capitaine de l'arche et pourquoi être partit si longtemps. Le jugeant peu fiable, c'est Malekith qui décida de le garder loin des mers pendant ces années. Mais finalement, il put repartir. Là, il y eu quelques changements à bord de l'arche. En effet, Skaarlya, même si elle était une fabuleuse guerrière, aimée par ses troupes et avide de combat, elle était rêveuse et il était facile d'abuser de sa confiance. Bien plus réaliste, Krazzael massacra sans trop chercher à comprendre des corsaires dont il jugeait l'allégeance douteuse. Il était bien plus sévère que la reine. Il faut dire qu'il avait une personnalité assez unique parmi les Druchiis. Considéré comme un sauvage ou un barbare par ces derniers, la violence qu'il témoignait lors des combats rappelait plus celle d'un démon de Khorne que celle d'un noble elfique. A côté de ça, il avait le sens de l'honneur et du devoir. Malgré sa sévérité, il devint populaire dans l'arche, et remplit à merveille les fonctions de commandant d'une arche. Pour prouver sa loyauté au Roi-Sorcier, il devait retourner à Naggaroth tout les cinq ans, et c'est pendant un de ces retours qu'il rencontra Aegnor. Ce dernier réclamait son aide, et lorsque Krazzael revit Skaarlya, il lui promit de lui rendre son poste de capitaine de l'arche et de la suivre. Ce qu'il fit bien sur par la suite. Il n'ava

C'est ainsi qu'une conséquente flotte Druchii se dirige vers Norsca, dans le but de piller, de massacrer et de conquérir pour l'accomplissement de nobles idéaux, du moins, aux yeux d'Aegnor et de Firiel.


La Technofolie:


Norsca est une terre remplie de Malepierre, et fait la convoitise de plus d'une puissance pour ses richesses. Mais s'il y a bien un peuple qui la convoite plus que tout, c'est bien les Skavens. Créatures du Chaos, les serviteurs du Rat Cornu ne craignent pas les forces guerrières du Nord ni les Dieux Sombres. Les technomages sont donc légion à vouloir entreprendre plus d'une expédition dans ces terres gelées. Dans le pays des trolls siège la grande et tentaculaire ville de Malefosse, où règne le clan Moulder par la terreur de ses créations. Des hordes sont envoyées quotidiennement pour amasser et trouver la substance si précieuse aux yeux des Skavens. Mais cette fois, le puissant clan allait être évincé par un personnage peu recommandable, même parmi les Skavens...


Dans les ténèbres et catacombes de Skarogne vivent d'innombrables Skavens ainsi que le clan Skryre. L'alliage de la magie à la malepierre permet au clan d'être le plus puissant et influent. Des milliers de technomages travaillent jour et nuit afin de toujours pousser plus loin le progrès, au détriment général de leur propre santé. C'est ainsi qu'un jour, un technomage des plus talentueux du nom de Skrolkr devint fou. Alors qu'il venait de terminer la création d'un canon à malefoudre capable de faire des tirs à réppétition, la machine devint incontrôlable et le blessa grièvemment. Afin de survivre, il dut implanter un fragment de malepierre dans son crâne, le rendant fou au possible. Par la suite, ses pouvoirs magiques s'amplifièrent et son état mental s'aggrava encore. Il vivait reclu, dans les plus sombres laboratoires du clan, jusqu'à ce qu'un autre malheur frappa... Ses inventions étaient de plus en plus audacieuse et dangereuse, et l'une d'elle détruisit entièrement des enclos à esclave. Cela créa une pagaille énorme, libérant des milliers de Skavens de leur geôle. Pour cette action, Skrolkr fut déclaré ennemi d'Etat pour tentative de coup d'Etat contre le Conseil des Treize. En réalité cette action profitait au conseil pour se débarasser de cet individu incontrôlable et dangereux. Mais la force de Skrolkr ainsi que ses pouvoirs mentaux étaient décuplés par le fragment de Malepierre, et les esclaves qu'il avait libéré voyait en lui un sauveur et un puissant individu capable de leur donner une vie meilleure. Drôle de sauveur qu'un être qui ne savait même plus réelement qui il était. Mais comme tout Skaven, Skrolkr gardait une inteligence maléfique que le pouvoir de la Malepierre grandissait. Grâce à une autre invention, une foreuse géante de la taille d'un fort, il s'échappa en s'enfonçant encore plus profondément dans la terre avec ses nouveaux "serviteurs", et déboucha dans les montagnes de Norsca à sa sortie... Là il bâtit un grand laboratoire, et envoya ses suivants collecter toujours plus de malepierre. Ces derniers, comme tout bon Skaven, tentèrent plusieurs fois d'abattre leur seigneur, mais personne jusqu'à aujourd'hui n'a pu s'en défaire. Il commerce avec le clan Moulder, bien placé pour lui vendre de la Malepierre, et en échange il a reçu une multitudes de bêtes mutantes. La vue d'une abomination lui inspira d'en créer d'autres, chose impossible en dehors du clan Moulder. Mais son esprit maléfique lui permit par de sombres moyens et grâce à ses talents de savant uniques d'en créer plusieurs. Dernièrement, il a vu que dans un lieu de terreur, les Ruines de la Sombre Torpeur se trouvait une relique sacré à ses yeux. En effet, quelques uns de ses apprentis lui révélèrent la présence d'un dragon qui gardait un trésor immense de Malepierre. Connaissant mieux que personnes les pouvoirs mutagène de la sombre substance, il décida de se rendre avec ses troupes en ce lieu, afin de créer son invention ultime: Une abomination motorisée capable de s'envoler, et il avait besoin pour cela d'un dragon...


Les Descendants du Roi Caledor II:


L'honneur n'existe que pour les plus nobles races, le pouvoir est fait pour être entre les mains de ceux qui sont destinés à commander. Rien ni personne ne pourra entraver la force du grand Roi Caledor II, grand maître de guerre Asur. Ciryon est un seigneur chevaucheur de dragon et maître des derniers Haut-elfes continuant le combat contre les Nains. Pour eux, la Guerre de la Barbe ne s'est jamais terminée, et depuis leur citadelle située entre les montagnes et la Lorien, ils se battent contre toute sorte de menace. Leur souhait: Récupérer la couronne du Roi Phénix. Il faut dire que nous avons là affaire avec de grands nobles de Caledor, fidèles suivant de leur défunt Roi, et leur lutte acharnée rappelle au monde l'animosité toujours présente entre les peuples Asur et Nain. Les codes de la chevalerie sont de l'ordre du sacré,  Asuryan et Khaine sont quant à eux les Dieux les plus vénérés dans la cité. Véritables messagers de la lumière divine, ces chevaliers parcourent aussi les terres de l'Empire, se battant contre les séides du Chaos et les autres forces de la Destruction. Mais la trop grande importance qu'ils donnent à l'honneur les a isolé des elfes d'Ulthuan, refusant de faire la paix avec les nains ou de retourner sur leur terre. Ils doivent laver un affront terrible dans le sang, et ils sont certains d'être sur le chemin de la gloire et de la justice en accomplissant ces actes. Mais Ciryon le sait, reprendre la couronne du Roi Phenix relève de l'impossible. C'est pour cette raison qu'il confia à son plus fidèle serviteur la tâche de trouver par des moyens ne relevant pas de la brutalité de la guerre pour récupérer la couronne...


Uldor est un grand mage dragon. Sa clairvoyance et sa sagesse ont toujours su guider ses compatriotes dans la bonne voie. Il est celui qui agit dans l'ombre de son seigneur, l'être diplomatique qui parlemente avec les autres puissances. En faisant des recherches dans le Nord de l'Empire, il découvrit en Norsca une terre sauvage emplie de puissances magiques dangereuses. La brutalité des peuples qui y vivent ont rendu impossible la colonisation de ce territoire. Mais quelque chose de plus terrible retint son attention. Etant un mage dragon, il est capable de sentir la puissance même que l'aura d'une si fabuleuse créature peut dégager. Il ne put que s'agenouiller devant la force prodigieuse qu'émanait un tel être. Malgré la proximité des énergies néfastes du Chaos, Uldor sut qu'il avait en face de lui un dragon d'une des plus pur lignée, incapable de se faire corrompre par quoi que se soit. De plus, cette aura lui était familière. Il émit donc une conclusion qui surpris son seigneur. Ce fabuleux dragon ne pouvait être que le compagnon de Caledor II, et même si ce n'était pas le cas, trouver un être si pur dans un territoire maléfique était une chose fabuleuse pour le mage. Sans perdre de temps, Ciryon rassembla ses forces. Lui-même avait combattu auprès de son Roi, et malgré son âge avancé pour un elfe, il ne pouvait espérer une pareille chose. Retrouver la partie la plus cher de son Roi valait mieux que tout les trésors du monde, et montrerait aux nains qu'une couronne n'est rien comparée à la noblesse et à la superbe du plus grand compagnon qu'un elfe peut espérer avoir: Un dragon.



Rien ne peut définir le Chaos. C'est en-dehors de la compréhension des mortels, et de toute façon, quiconque assez sot pour appréhender la folie du Chaos dans son entièreté sombrerait dans un cauchemar éternel... Le ciel s'obscurcit au passage des milliers de corbins qui cachent le soleil de leurs ailes noires, et les rivières, tels un calice, se remplissent du sang des faibles. Les conflits arrivent, les Dieux sourient des bêtises mortelles, et vient maintenant le temps de leur règne...

PS: Il manque les fluffs de Sayanel, Phenix et Emilep. Ce sujet est entièrement consacré au fluff de la campagne, pour y discuter, y ajouter des détails, ect... Je me suis permis de faire des trucs originaux pour les fluffs de chaque armée. Ainsi on sort un peu des sentiers battus et c'est pas plus mal, même si pour les plus puristes du fluff certains détails pourraient déranger.. Votre dévoué Kaelar, chargé de poser le background de cette campagne. (en espérant que vous aimez ce que j'ai fait, n'hésitez pas à émettre vos avis, idées si vous avez quelque chose à dire).

_________________
Je modère de cette couleur      

Celfindor : "De toutes les façons…les gardes noirs ce sont des petites b**** à côté des conjurateurs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: Re: [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique   Mar 12 Aoû - 19:48

En voyant ça j'ai bien envie de refaire une campagne...^^

S'il y a des gens qui veulent bien suivre (je parle ici plutôt à Calirion, Emilep, Thorek, Phenix, Skrolkr et Celfindor pour les rencontres possibles) vous pouvez m'envoyer un mp pour dire si vous êtes partant. (comme ça on ne pollue pas le sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
reveka
Commandants
Commandants
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique   Mer 13 Aoû - 11:37

Je sais pas si l'endrois et bien choisie pour mon commentaire (si c'est pas le cas dsl)
Le recit met en appetit comme il se doit venant de Kaelar (même si ce n'était pas précisé au début du post, ça se devine facilement vue la "très" légère prédominance de chapitre elfe noir Smile)

Sujet à suivre donc, quels support utilisez vous pour campagnoner enssemble, peut être partez vous sur des règles totalement perso, j'aimerais bien avoir quelques détails des foix que cela m'inspire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: Re: [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique   Mer 13 Aoû - 12:13

reveka a écrit:
Je sais pas si l'endrois et bien choisie pour mon commentaire (si c'est pas le cas dsl)

Etant donné que c'est un vieux sujet de campagne qui vient de l'ancien forum, ton commentaire ne gêne pas vraiment le sujet, étant donné que nous ne discuterons plus de l'avancée de cette campagne.

reveka a écrit:
Le recit met en appetit comme il se doit venant de Kaelar (même si ce n'était pas précisé au début du post, ça se devine facilement vue la "très" légère prédominance de chapitre elfe noir Smile)

Euh oui en effet, très légère prédominance des elfes noirs mais euh... Voilà ^^

reveka a écrit:
Sujet à suivre donc, quels support utilisez vous pour campagnoner enssemble, peut être partez vous sur des règles totalement perso, j'aimerais bien avoir quelques détails des foix que cela m'inspire Smile

Pour les campagnes, on part déjà sur une base narrative/fluffique, ensuite parfois on fait des scénario liés (tel partie de jeu en entraîne une autre, etc... Jusqu'à l'accomplissement de l'objectif fluffique d'une des armées de la campagne).

Donc niveau règles spéciales/format, tout dépend du fluff et des tailles des armées des joueurs.

Je vais faire un petit exemple vite fait:

Base fluff:

Un seigneur homme-bête décide de sortir de la forêt en hiver pour taper des humains venant de subir un cas de disette. Il est accompagné d'un sorcier du chaos qui fait appel à des démons. Ce dernier veut récupérer une relique/artefact et profite donc de ces attaques pour accomplir son but.

But des HB: taper, brûler, détruire,etc...
But des démons: capture d'une relique.


Face à ces ennemis, les défenses de l'Empire se dressent pour les endiguer/éradiquer, abattre le chef. Ils sont appuyés par des bretonniens qui passaient par là pour chasser un dragon qui se trouve dans la forêt où sont à la base les HB.

But de l'Empire: Mettre fin aux attaques.
But de la Bretonnie: Tuer le dragon et aider l'Empire.


A partir de ça, tu construis tes scénarios, un malus météo (surtout pour l'Empire à cause de la disette), puis des objos secondaire comme le contrôle de tel ou tel village, etc...
En fonction des victoires de l'Ordre ou de la Destruction, tu fait avancer le scénario d'un côté ou d'un autre.


Ce qu'on a fait pour la campagne de Norsca, c'est qu'on a chacun fait des parties de notre côté, en essayant de toujours jouer contre des membres du forum. Chaque victoire/égalité/défaite rapportait des points puis tout cela aboutissait sur un affrontement final, puis basta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Campagne] Les Ténèbres envahissent Norsca... : historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mega-campagne historique
» campagne narrative/stratégique W40K
» DKOK : 56eme Régiment d'artillerie de campagne
» Descent, Voyage dans les Ténèbres
» Campagne warhammer - Mighty Empires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Palais :: Evènements-
Sauter vers: