Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'île fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
reveka
Commandants
Commandants
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: L'île fantôme   Sam 19 Juil - 21:09

Salut à tous, je viens humblement poster ici une série de tout petits récits qui servirons de préambule à une petite campagne que nous organisons mes amis et moi.
Bien loin de prétendre égaler du Kaelar, je veux juste connaître votre opinion sur mes textes, sachez juste que toutes les informations n'y figurent pas (c'est une intro seulement), mais je vous laisse seuls juges de mes oeuvres.

Voici donc le premier de ces textes qui plante le décor.

L’île fantôme

Au sud de la Thilée, aux environs de l’embouchure du golfe noir, les marins savent bien qu’une zone est à éviter comme la peste. Les Ilots Traitres sont un chapelet d’écueils mortels pour les navires imprudents, une région où le brouillard ne se lève pour ainsi dire jamais, jamais ou presque ….

Tous les  1200 ans, les nappes vaporeuses se déchirent sous l’effet d’un vent que personne ne sent. Une île apparait alors là où seuls de vagues rochers affleuraient l’écume, pendant une année, elle va rester accessible à ceux qui osent y débarquer.

Cette île, nommée Ile de Noll dans les rares écrits qui en parlent, était jadis le siège d’un puissant empire dont les dirigeants maitrisaient la politique aussi bien que les arcanes magiques. Ses habitants écumaient alors le monde pour y ramener de puissants artéfacts et de précieux manuscrits de toutes les civilisations alors connues.
Un jour, cet empire dont le peuple était pacifique subit une catastrophe dont on ne sait plus rien aujourd’hui, et commença à péricliter.
Les puissants mages lancèrent alors un sort dans le but de protéger leur civilisation et leurs précieux trésors, la capitale fût transportée dans une réalité différente pour échapper au terrible destin du reste de l’île.
Le sort marcha à merveille, mais il dépassa un peu les prévisions de mages et l’île fût touchée dans sa totalité, à une moindre échelle. C’est pourquoi aujourd’hui encore, bien après la disparition de l’empire de Noll, l’île fantôme renait cycliquement en ce monde pour une courte période.

Pour les intrépides qui y débarquent, les richesses autant matériels que de connaissance, dépassent de loin tout ce qu’ils peuvent imaginer, mais leurs accès ne sont pas aisées.
Pour les obtenir les aventuriers devront  trouver les quelques passages mystiques qui s’ouvrent sur la réalité de Noll, mais jamais ils ne seront seuls sur ce chemin, d’autres avides convoitent les mêmes trésors et pire encore, les indigènes n’aiment guère ces armées qui parcourent leurs domaines….


Reuuu tout le gens.
Voici la suite de mon intro de campagne, l'entrée en scène des différentes forces en présence.
La encore rien de phénoménal mais je me suis un peut amusé à les écrire, sachez juste que les noms qui apparaissent ont étés choisis par les joueur concernés.

Je vous laisse deviner quelles sont les armées jouées, ça va pas être bien dur !! Smile

_____


-« Monseigneur, monseigneur ! »
Le vieil homme courait sur ses maigres jambes au risque de s’entraver dans ses amples robes, suivit par son apprenti qui ramassait laborieusement tous les parchemins que le maître laissait choir dans sa course.
L’improbable duo dévala l’escalier de la salle d’honneur et déboula devant le vieux baron assis sur le trône de bois.
-« Et que me vaut un tel affolement maître mage ? »  demanda  le noble en se levant devant cette entrée fracassante.
-« Il est temps monseigneur, nous devons y aller, l’heure est urgente ! »
-«  Il est temps d’aller où avec tant d’empressement ? »
-« Mais sur l’ile sacrebleu ! »  répondit le mage comme si c’était la plus simple évidence.
-« L’île de Noll, reprit-il, mes recherches dont je vous avais touchées mot il y a de cela quelques lunes, l’île perdu donnant accès au portail mystique menant à la cité légendaire du peuple Noll, les trésors de savoir et de puissance des temps anciens, là où nous devons…… »
-« ASSEZ ! » coupa le baron devant tant d’éloquence.
 Reprenez depuis le début mon vieil ami, que je me remette les idées au clair. »

_____

Les embruns chargés de sel lui fouettaient le visage, cela le surpris un peu compte tenu de la hauteur à laquelle il se situait par rapport au niveau des flots.  
Le dynaste se tenait sur le balcon de sa tour personnelle, perchée au sommet de l’arche noir, quand il sentit une présence derrière lui.
Il ne prit pas la peine de se retourner, il savait que seule Drane osait entrer dans ses appartements sans y être annoncée.
-«  Que me vaut cette visite nocturne ma chère sœur ? »
La sorcière sourie et avança un peu plus sur le balcon.
-«  les augures nous sont favorables mon frère,  l’île va apparaître sous peu et avec elle tous ses trésors vont s’offrir à qui sait tendre la main »
-«  Et Khaine sait que nous avons le bras long » répondit-il avant de lâcher un petit rire cruel.
-« La puissance qui se cache après ces rivages nous sera fort utile pour notre entreprise mon frère, ajoutât elle, et je sens que nous pourrons même nous offrir quelques esclave en plus, l’or et le savoir attire aussi les sots et les brebis égarés. »
-«  Et ne sommes-nous pas d’excellent bergers ? »
Alors que la sorcière se retirait dans les ombres du donjon, le rire du dynaste s’étiola dans le rugissement du vent

_____

Cela faisait quelques heures déjà que Karandrass était penché sur les cartes qui couvraient son petit bureau de campagne, quand un bruit sourd d’air brassé lui fît lever les yeux vers l’entrée de sa tente.
Le prince sortie dans la clairière où sa troupe était cantonnée et se dirigea vers le majestueux animal qui venait de se poser.
-«  Salut à toi Dragneel  noble coursier des nué,  salua-t-il le dragon avec déférence, et salut à toi   Hel Fen. » ajoutât-il à l’adresse de l’homme qui en descendit.
-«  Prince, les nouvelles que j’apporte sont de toutes première importance. Les vents d’éthers sont violents plus en altitude, bien plus qu’ils ne devraient. »
- « Cela n’augure qu’une chose hélas, elle est revenue. »
Il marqua une pause comme perdu dans ses souvenirs.
-« J’étais là il y a 1200 ans, quand le cœur des hommes a failli, et que l’ombre a manqué d’engloutir le monde. Mais cette fois  je ne laisserai personne se l’approprier, elle revient de droit à Ulthuan et ceux qui se dresseront devant les azurs passeront par le fil de l’épée »
Hel Fen le regarda regagner sa tente, il savait déjà que le sang allait encore couler.
-« Décidément, notre héritage de sauveurs du monde coûte bien cher. » pensa t’il

_____

Sur la plage, les matelots finissaient de hâler la chaloupe sur le sable sans se douter qu’un peu plus haut, à la lisière de la forêt de pins, cachés derrière les nombreuses broussailles, deux paires d’yeux rouges et cruels les observaient depuis que leur navire avait jeter l’ancre au large de l’île de Noll.
-« Va donc préviendre lé boss, y von êt contents. »
L’une des petites créatures tourna aussitôt les talons et disparue dans les ombres de la forêt.
….
Scritch Tranch’gozié remercia le messager d’une magistrale claque et se tourna vers la créature encapuchonnée qui se tenait derrière lui, sous le renfoncement de roche qui marquait l’entrée de la grotte.
-« Et ça fait trois avec çui la ça va commencer à deviendre marrant ! »
-«  Point d’autres ne viendrons cette fois ci. » lui répondit l’autre dans un sourire qui ne cachait rien de ces nombreuses petites dents pointues.
-« Faire prévenir les autres tu pourras désormais, se tenir prêt ils doivent, autres chose que du snot nous mangerons cette année ! »


Voili voilou, à vos tomates Smile

Cette île, nommée Ile de Noll dans les rares écrits qui en parlent, était jadis le siège d’un puissant empire dont les dirigeants maitrisaient la politique aussi bien que les arcanes magiques. Ses habitants écumaient alors le monde pour y ramener de puissants artéfacts et de précieux manuscrits de toutes les civilisations alors connues.
Un jour, cet empire dont le peuple était pacifique subit une catastrophe dont on ne sait plus rien aujourd’hui, et commença à péricliter.
Les puissants mages lancèrent alors un sort dans le but de protéger leur civilisation et leurs précieux trésors, la capitale fût transportée dans une réalité différente pour échapper au terrible destin du reste de l’île.
Le sort marcha à merveille, mais il dépassa un peu les prévisions de mages et l’île fût touchée dans sa totalité, à une moindre échelle. C’est pourquoi aujourd’hui encore, bien après la disparition de l’empire de Noll, l’île fantôme renait cycliquement en ce monde pour une courte période.

Pour les intrépides qui y débarquent, les richesses autant matériels que de connaissance, dépassent de loin tout ce qu’ils peuvent imaginer, mais leurs accès ne sont pas aisées.
Pour les obtenir les aventuriers devront  trouver les quelques passages mystiques qui s’ouvrent sur la réalité de Noll, mais jamais ils ne seront seuls sur ce chemin, d’autres avides convoitent les mêmes trésors et pire encore, les indigènes n’aiment guère ces armées qui parcourent leurs domaines….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'île fantôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerrier Fantôme / Shadow Warrior (Assaut sur Ulthuan)
» A la recherche de la règle fantôme (v8)
» Escouade de Gardes fantômes
» [Vente] 3 Marcheurs de combats + 2 Seigneurs fantômes
» Assaut planétaire ou la marche des fantômes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Taverne :: Récits-
Sauter vers: