Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [40k] Le vrai fluff de Skrolkr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 612
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: [40k] Le vrai fluff de Skrolkr   Mer 8 Nov - 20:47

Voici le début de fluff de Skrolkr, Calirion m'a donné envie de l'écrire suite au sien...

« De tous les régiments que j'ai commandé, de tous les mondes où je fut envoyé pour défendre les intérêts de notre Empereur et pourfendre Ses ennemis, je ne reçu de plus grand honneur que de diriger le 147ème régiment de Varchava ».
Seigneur Commissaire envoyé dans le système de Varchava.





Varchava est un système tout proche de Cadia et de l'Oeil de la Terreur, si bien qu'il constitue un des nombreux remparts pour contenir les séides des Dieux Noirs. Système composé de quatre planètes, Varchava est connu partout dans l'Imperium pour le zèle de ses dirigeants et de ses combattants,  la gloire et l'honneur étant au centre de la philosophie de guerre du système.

Gladia est la planète la plus importante en terme de taille. C'est un monde tempéré à multiples facettes, aussi bien doté d'immenses cités tentaculaires que d'usines d'armements et de biens de consommation que de zones propices à l'agriculture et à l'élevage. En effet, les dirigeants de la planète, dès que le système reçut le statut de point de défense face au Chaos, voulurent à tout prix que la planète puisse subvenir d'elle-même à ses besoins. Cette politique a conduit ce monde à fortement prospérer aussi bien dans le domaine militaire propre à sa situation dans la galaxie que sur le plan culturel et économique.

Un conseil d'administration dirige le système, composé de quelques personnes. Ce sont ces dernières qui décident des politiques à suivre, des politiques qui se focalisent surtout sur des quotas de productions à atteindre, sur l'appareil militaire et sur l'encadrement de la population.
Plus encore que sur n'importe quel monde impérial, tout dans le système de Varchava est en effet encadré, surveillé sans cesse par ce qu'on nomme l'Ordre Intérieur, une sorte de police secrète qui a des liens avec l'Adepta Sororitas. Chaque citoyen se doit de suivre un code de vie strict, pour atteindre selon les dires du conseil une « pureté impérial ». Le citoyen se doit donc d'être droit, d'être loyal envers et contre tout, d'être doué d'une dévotion sans égal vis à vis de l'Empereur, de donner sans sourciller sa vie pour Lui et Sa Gloire. Ces enseignements sont appris dès le plus jeune âge par des instructeurs dits de la pensée impériale, conduisant en l'édification voulue d'un homme idéal, qui se battra avec courage et conviction face au pire des ennemis de l'Humanité : Lui-même, corrompu par les vices et le Chaos.

Le combat mené contre les forces du Chaos ne se porte donc pas uniquement sur le plan militaire à Varchava, mais surtout sur l'esprit et la philosophie de l'humanité, sur le plan artistique, culturel, où tout doit montrer les bienfaits de l'Imperium et de son Empereur.
Être citoyen de Varchava, c'est être bon, être juste et impitoyable, où l'ordre et la discipline doivent régner en maître.
Les conditions de vie sur Gladia sont bonnes, et le conseil doit s'efforcer à ce qu'elles le soient pour conforter le citoyen et lui donner un fort sentiment de rattachement à son monde. Cela cultive, en plus des efforts d'une propagande omniprésente, un sentiment très patriotique

Les trois autres planètes sont très différentes de Gladia. Nous avons un monde minier, Polva, où nous retrouvons une forte population qui travaille nuit et jour dans l'extraction de toutes sortes de métaux. Le tout est encadré par une forte présence militaire qui travaille de concert avec les mineurs, les entraînent au combat, car tout homme dans le système de Varchava doit être amené à combattre et mourir.
Les deux autres mondes, les plus proches de l'Oeil, sont des mondes forteresses. L'un est exclusivement interdit d'accès à tout non militaire, tandis que Kalchkov abritent en son sein d'immenses villes souterraines où hommes et femmes connaissent des conditions de vie à peu près similaire que sur Gladia.






Les tactiques guerrières de Varchava se focalisent beaucoup sur l'infanterie. Le conseil considère en effet que c'est par la férocité du combattant lui-même que se gagne un combat, par sa bravoure, son patriotisme et son sens du sacrifice.
L'honneur est un point primordial, et il n'y a de plus grand honneur que de mourir fusil laser à la main.

« L'ennemi doit trembler, doit être pris d'effroi non pas par la violence de nos armes, mais par la magnificence de notre armée, par les chants de nos soldats, leur fermeté et leur courage à l'épreuve des pires cauchemars que l'on puisse leur infliger. Tout doit être gloire, tout doit être grandeur à Varchava, car c'est dans ces éléments que périra le démon et sublimera l'esprit de l'homme... Que s'entende la douce mélodie de nos canons, qu'ils accompagnent dans une symphonie des plus épiques nos troupes en ordre de bataille, marchant vers l'ennemi en entonnant le chant de la victoire. Je suis ici pour mourir, et je mènerais la charge ! »
Commandant du 1186ème bataillon d'infanterie de choc.


La guerre est magnifiée dans le système, et est le centre de toute forme d'art présent sur les différentes planètes que ce soit dans les opéras, les monuments, les statues ou les peintures. Le chant a une valeur primordiale, il donne un sentiment d'appartenance à un groupe au combat, donne la foi et du courage.

La principale tactique de guerre utilisée est celle du barrage d'artillerie roulant, qui accompagne l'infanterie qui charge par milliers si ce n'est plus, les chars accompagnant dans un même élan patriotique l'infanterie.
Des troupes de chocs et des régiments de blindés sont organisés pour percuter les lignes ennemis en des points cruciaux. C'est dans la violence frontale la plus extrême, avec tous les moyens mis à disposition que s'opère la stratégie militaire. En ce sens, nous retrouvons d'ailleurs bien plus de régiments d'artillerie, de batterie manticore, basilisk ou deahtstrike en Varchava que dans tout autre système de défense de Cadia.
La guerre sur de longs fronts de plusieurs centaines de kilomètres est préconisée pour mettre en avantage le nombre et les attaques de grandes ampleurs sur toute la largeur.

Avec la dernière croisade noire d'Abaddon, le système est soumis à la plus grande menace qu'il ait eut à faire face. Les forces impériales se retrouvent en effet retranchées sur Gladia, tandis que le redouté seigneur Bahamuth le Bourreau est en possession des deux mondes forteresses et mène le siège sur Gladia. Le monde minier de Polva est quant à lui le théâtre de redoutables combats. Les villes minières sont en ruines, et la planète doit son salut par l'intervention récente des Black Templar.


Dernière édition par Kaelar le Jeu 9 Nov - 7:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
Prince Calirion
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 998
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)

MessageSujet: Re: [40k] Le vrai fluff de Skrolkr   Mer 8 Nov - 22:17


Vraiment bien ce fluff ! On retrouve plusieurs éléments fondateurs de l'Imperium : Propagande, masses manipulées par la foi, régime totalitaire militariste.

Sombre mais efficace, moi j'aime bien !

Très sympa la description du système et ses différentes planètes. Cela paraît cohérent avec l'influence de Cadia pour les mondes forteresses.

Bien amenée la présence des black templars. Ce sera une fierté pour ces templiers de combattre auprès de forces impériales aussi zélées.

On imagine très bien les barrages d'artillerie et les charges d'infanterie, baïonnette au canon et chant de prières aux lèvres.

Je suppose que de nombreux prêtres sont présents dans le régiment.

J'aime beaucoup ! Smile








_________________
Je modère de cette couleur      

Twisted Evil Twisted Evil  BURN !  Twisted Evil  Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[40k] Le vrai fluff de Skrolkr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» Fluff crédible ou pas?
» Le Lundi, c'est Slaaneshi... (fluff chaos inside)
» Qui veut du fluff?
» [Fluff] Perturabo primarques des IW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Taverne :: Récits-
Sauter vers: