Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Chroniques des boursouflés] part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mar 7 Avr - 17:18

[LES CHRONIQUES DES BOURSOUFLÉS] ACTE 1
auteur: moi même ^^
éditeur: ta mère si je me souviens bien

première bataille: les peaux vertes en PLS (position latèrale de sécurité)part 1


Ce fut en cette année 743, sur les terres fleurissantes du vieux monde en pleine période d'été, qu'un gros campement de peaux vertes s'était installé sur un ancien village rasé par le poids des anciennes guerres.
Gorkatz, le chef de guerre orc menant cette waaagh, était loin d'être un débutant en matière de castagne, il avait de nombreuse fois recalé (ou plutôt défoncé) ses opposants orc, et avait menée sa waaagh à la victoire plus d'une seule fois.


Cependant aujourd'hui il allait affronter un ennemie jusque là oublié, un ennemie qui n'était pas venu depuis des siècles sur ces terres, cependant cet ennemie ignorait le temps et la mort, cet ennemie considérait ce monde comme un terrain de jeu et de massacre, il s'agissait évidemment des démons du chaos !


Il ne s'agissait pas de n'importe quel type de démon, il s'agissait des démons du célèbre grand père Nurgle, Dieu de la déchéance,de la maladie,de la famine et du désespoir.Les maladies avaient fait peu de mort ces dernière années, la peste avait presque disparus du côté de l'empire, tandis que ebola n'était plus une menace pour les ogres qui avait enfin trouvés le remède pour le combattre, Nurgle qui commencait à s'ennuyer décida donc d'envoyer une petite armée dirigé par Slendy Portlapéste Askyparay, l'un de ses héraut les plus fidèles. une brèche dans le warp s'ouvrit et les démons y passèrent tous.

Gorkatz qui avait aperçus au loin une lumière étrange ainsi qu'un bruit inimaginable se leva et prit sa grosse hache, les autres orcs et gobelins qui avaient entendus le bruit sortir de leur tente et se rassemblèrent autour du chef, celui-ci fit un discours simple et précis:

-vla lé puan ! on lé zigouille !

Des cris de joies animèrent la foule, les orcs se mirent en marche vers la brèche, suivit de près par des gobelins armés de javelots ainsi qu'un troll qui avait très faim.

au loin, les orcs purent apercevoir l'armée que Nurgle avait envoyé,Slendy était en première ligne, il avait le physique basique d'un portepeste mais il était deux fois plus grand, beaucoup plus gros, et maniait une énorme hache pleine de maladie.
il était accompagné d'une horde de portepestes, tous plus joyeux les uns que les autres à l'idée de se battre contre des peaux-vertes, ils étaient suivis par un nombre incalculable de Nurglings qui se chamaillaient et criaient dans tout les sens. Deux bêtes gigantesques se tenaient légèrement sur le côté de la horde, elles étaient toute excitées de voir de nouveaux compagnon de jeu, mais le pire restait les mouches de la peste, chevauchées par des portepestes de haut rang, ces dernières possédaient la force d'un troll,la vitesse d'un aigle malgré leurs ailes déchirées et bien sûr, une odeur immonde qu'aucun mortel ne pourrait supporter.

Les orcs sans hésiter, sonnèrent la charge en criant de toute leur voix <<WAAAAAAGH>>, celas n’impressionnait guère les démons qui ne connaissaient pas la mort et se fichaient de prendre des coups vue leur insensibilité à la douleur combinée à une incroyable résistance, de plus, ils étaient bien mieux organisés que les orcs, et étaient les plus joviaux, ce qui faisait contraste avec leur apparence de cadavre verdâtre en décomposition.
la suite d'ici peu, n'hésitaient pas à mettre un petit commentaire Wink

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mar 7 Avr - 21:10

[LES CHRONIQUES DES BOURSOUFLÉS] ACTE 1
auteur: moi même ^^
éditeur: ta mère si je me souviens bien ^^

première bataille: les peaux vertes en PLS part 2

Les orcs étaient déchaînés comme jamais, chose basique pour des orcs, les portepestes étaient relativement lent mais restaient néanmoins tout autant motivés par le combat.Les nurglings, plus petit mais plus rapide furent les premier à arriver au contact, ils tentèrent de grimper sur les jambes des orcs pour leur grignoter les mollets, la plupart d'entre eux réussirent leur tâche, mais d'autre étaient éjectés par des coups de pieds fulgurants venant des peaux-vertes.Ceux qui arrivaient à grimper et à mordre les zones sensibles arrachaient des cris de douleurs aux orcs qui tentaient en vain de tous les retirer.

un peu plus loin, les portepestes avançaient lentement,mais surement, les nurglings se faisaient massacrer mais ils étaient nombreux.De plus, Slendy Portlapéste Askyparay s'en servait surtout comme chair à canon, un bon moyen de perturber l'ennemie et de l'empêcher de voir la vraie menace arriver.Seulement quelques mètres séparaient les démons des orcs, Gorkatz lança une de ses hache qui atterri dans le visage d'un des portepestes. la cible tomba en arrière sans faire de bruit, les autres portepestes prirent soin de le contourner et de ne pas lui marcher dessus,chose que les orcs trouvaient plutôt étrange pour des démons.
Slendy vengea son camarade en crachant un filet de salive acide au visage des orcs se trouvant à peine deux mètres en face de lui. ces dernier furent aveuglés et tombèrent à genoux, dévorés petit à petit par les nurglings qui grimpaient sur eux.

Lors de l'impact, les orcs l'emportèrent, ils avaient bien plus d'équilibre que les portepestes, de plus ils étaient plus rapide, un dizaine des dizaines de démons furent balayés et tombèrent au sol, ces derniers se relevèrent avec peine et lenteur, mais affichait toujours un sourire narquois sur leur visage décomposé, Slendy qui était bien plus lourd, riposta en mettant, un coup avec son épaule pleines de cornes pointus au visage d'un orc qui éssayait de retirer les nurglings accrochés au morceau de tissus qui cachait son immense pénis (dsl si vous êtes choqués),Celui-ci tituba en arrière en posant ses mains sur ses yeux. La majorité des portepestes s'était relevé et commençait enfin le combat.

C'était très simple, les orcs se contentaient de donner des coups au hasard dans la foule, en touchant parfois leurs alliés sans faire exprès,tandis que les portepestes qui étaient suffisamment résistant pour endurer les coups de ces grosse brutes, mettaient du temps à réagir, mais les attaques portées par leur lame pestilentielle touchait presque à chaque fois.Une bonne partie des Nurglings était encore au sol et se faisait souvent écraser par les semelles des orcs.Les plus chanceux réussissaient à grimper sur l'ennemie et à le ruer de coups de griffe et de langue,ces attaques étaient loin d'être fatales, mais celas suffisait à les occuper le temps que les portepestes les abattent.

Gorkatz qui commençait à voir un nombre inquiétant d'orc à terre fit tournoyer sa dernière hache, il abattit deux portepestes au passage, un troisième avec une tête d'insecte lui tira la langue avant de lui planter son arme putride dans la cuisse. Gorkatz lui asséna un énorme coup de tête, la créature poussa un gémissement de mécontentement, le chef orc termina le boulot en la décapitant d'un violent coup de hache.

Les bêtes qui s'étaient tenues en retrait jusqu'à maintenant, elles
décidèrent de vaincre leur timidité en allant dire bonjour aux peaux vertes. La première s'élança dans la foule et balaya quelques individus avec sa queue, la deuxième gloussa avant d'avaler une poignée de gobelin qui voulait prendre la fuite. Un orc monta sur l'une d'elle et y planta sa lance, la bête se retourna et lécha le guerrier avec sa langue hautement toxique d'une manière affectueuse, le courageu tomba à terre et fut aplatit par la bête qui ne cessait de rire en mâchouillant les restes des gobelins qu'elle avait gobé.

Le troll qui lui n'avait pas encore eu le droit à son heure de gloire, fonça droit sur un groupe de démons et leur vomit dessus ce qu'il avait ingurgité plus tôt dans la matinée. les portepestes éclatèrent de rire avant de lui planter quelques lame dans les jambes, le troll mécontent, les écrasa de tout son poids en sautant dessus.Une bête qui venait de se lasser de son jouet se jeta sur le troll et commença à mordre en pleine nuque. Le troll paralysé,tomba en avant en écrasant une bonne centaine de nurglings au passage. la bête et d'autre nurglings commencèrent à festoyer sur son cadavre, en commençant par se nourrir de ses champignons de pieds.

Au centre, la bataille faisait rage, les orcs criaient de joie lorsqu'il arrivaient à abattre un portepestes au bout de plusieurs dizaines de coups, les portepestes restaient des ennemies très coriaces entourés d'essaim de moustiques, même les orcs qui n'étaient pas de nature très propre avaient du mal à supporter toute ces odeurs, la vue de ces atrocitées donnait des nausées aux orcs.
Les javeliniers gobelins qui ne bougeait pas de leur tour en bois de fortune,avaient presque oubliés la bataille étant donné que personne ne s'était attaqué à eux, mais ce répit n'allait pas durer, un vrombissement d'aile se fit entendre, les gobelins levèrent la tête et virent les mouche à pestes leur foncer droit dessus, un sentiment de panique les envahissait.
3 ème part demain émoticône wink

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mer 8 Avr - 17:05

[LES CHRONIQUES DES BOURSOUFLÉS] ACTE 1
auteur: moi même ^^
éditeur: ta mère si je me souviens bien

première bataille: les peaux vertes en PLS part 3...

Les insectes du fléaux n'étaient plus très loin de la tour, les gobelins prit d'une poussée d'adrénaline, tentèrent un tir de javelot sur les créatures, mais aucun d'entre eux ne fit mouche (mdr). Les insectes se déplaçait dans les aires avec aisance et vitesse malgré leur énorme abdomen. Lorsqu'elles se posèrent sur l'étroite plate forme de la tour, elles écrasèrent une partie des gobelins, le tout en poussant un cri suraigu (thomas). Les survivants tentèrent de prendre la fuite, mais ils furent quasiment tous avalés et digérés par leurs prédateurs.

Un zigouillard qui s'était caché jusqu'à maintenant, se jeta sur une mouche et grimpa sur son dos. Le portepestes qui la conduisait s'en aperçus et tenta une attaque sur le gobelin,celui-ci esquiva et se jeta sur le portepeste. Les deux humanoïdes tombèrent de la tour, le portepeste perdit ses jambes suite à la chûte qu'il venait de subir, le gobelin eu la chance de retomber sur sa victime, le tout dans un bruit infernal de tripes broyées. Le zigouillard appela ses copains qui se firent une joie d'achever le démon. La monture, remarquant que son cavalier venait de subir un châtiment. Elle se jeta au sol et découpa les gobelins un par un avec ses griffes tranchantes, elle garda le dernier pour l'avaler et le garder pour l'éternité dans son horrible abdomen.

Les démons au front étaient entrains de prendre l'avantage, ce qui énervait d'autant plus Gorkatz qui désormais était couvert de blessures infectées.Son armure n'était composé que de quelques plaques de fer collées un peu partout, il possédait un large éventail d'arme de corps à corps ainsi qu'une arbalète d'elfe noir dont il ne s'était jamais servi. son crane était couvert par un large casque en fer avec deux cornes de taureaux.Une tête de soldat de l'empire pendait à sa ceinture. C'était sa victime favorite pendant la bataille précédente. Il approcha vers Slendy qui était occupé avec 3 autres peaux-verte. Il voulut frapper le démon d'une attaque rapide dans le dos mais juste avant ça, une bête se jeta sur le chef orc et lui donna un grand coup de sa langue visqueuse. Gorkatz qui venait de lâcher sa hache coincée sous l'immense masse graisseuse de la bête n'avait d'autre choix que de se battre à main nue. La bête pesait de tout son poids sur l'orc en lui donnant des coups de langue sensuelles, Gorkatz qui ne pouvait plus supporter l'odeur, donna une série de coups de poings au visage du monstre. La bête couina et recula. L'orc en profita pour se relever et sorti son arbalète, la bête voulu se venger en donnant une attaque circulaire avec sa queu, mais l'orc tira le premier et creva l'unique oeil de la bête, celle-ci poussa une série de gémissement avant de s'éloigner de Gorkatz.

Slendy qui en avait finit avec ses précédents adversaires se jeta sur Gorkatz et lui asséna une première attaque empoisonnée a torse à l'aide de sa hache, puis une seconde en plein visage. Le chef hurla et tituba en arrière avant de tomber à terre. c'est alors que Slendy parla pour la première fois depuis le début de la bataille.

-Tout les mortels sont faibles, tout les mortels nourriront les enfants de Nurgle, nourrissez vous mes mignons !

Les nurglings qui étaient à la recherche de cadavre se jetèrent sur l'orc, certain rentrèrent dans sa bouche pour le dévorer de l’intérieur tandis que d'autre léchaient le sang sur ses plaies. Les autres peaux-vertes qui avaient vue leur chef à terre, prirent aussitôt la fuite en direction du sud, la majorité d'entre eux fut poursuivit et éliminée par les mouches à pestes qui étaient sans cesse en quête de proie.

Après la fin de la bataille, les nurglings grignotèrent ce qui restait des cadavres, la plupart des portepestes reçurent des récompenses venant de Nurgle.Certains pouvaient désormais cracher de l'acide à grande distance, d'autres avaient reçu une bouche sur leur gros ventre. Slendy fut récompensé par de nombreuses boursouflures supplémentaires sur ses bras ainsi que sur son ventre,Il était encore plus gros qu'avant la bataille.Ses petites épaulières ne lui servaient plus à grand chose, sa masse graisseuse le protégeait suffisamment pour parer une bonne centaine de coups, ses trois yeux lui permettaient désormais de voir dans l'obscurité la plus profonde. Pour couronner le tout, un essaim de mouches bien plus important qu'avant tournait autour de lui.

Les démons étaient en marche vers le sud, ils savaient que les fuyards orcs allaient alerter le chef de ce territoire, Siouper Mowal.
prochain chapitre ce week-end Wink

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Jeu 13 Aoû - 22:38

Bon je vais redémarrer un ouvrage et reprendre tout à zéro car quand je lis ce que j'ai fait y a quelques mois je me trouve ridicule x)


Il y a peu, tout n'était que poussière,le chaos avait prit place et avait vaincu ses ennemies, les Dieux étaient ravis.

Mais un jour la vie reprit sur ce qui restait de l'ancien monde désormais brisé,détruit,fragmenté.

les survivants reprirent une vie normale,les villes se repeuplèrent,les arbres repoussèrent,les hommes prièrent pour ce qui leur avait sauvé la vie.

c'est alors que le chaos et les légions de la morts se réveillèrent de nouveau, car ils n'étaient rien sans la destruction de ce qui fut appelé autre fois... "l'ordre".

Quatres grandes villes émergèrent dans la nuit que le chaos avait imposé, ces villes étaient protégées par les hommes qui ne connaissaient pas la peur,ils étaient le seul espoir,on les appelait: les sigmarites.

c'est alors que chaque Dieu du chaos se vit dans l'obligeance d'attaquer une ville, Slaanesh attaqua la nouvelle Moussillon, ville bâtit avec les cendres de son ancêtre.

Khorne prit d'assaut la forteresse de Dol Grim tandis que Tzeentch avait pour but de brûler les terres de Zulwik.

c'est alors que notre dernier et favoris Dieu du chao entra en scène, la destruction n'était pas son point primaire, la magie pas son favoris. il préférait la contagion des mortels.

la ville de Lordran se situait sur un territoire assez marécageux et avec beaucoup de pluie, c'est là que Nurgle voulait entreprendre son territoire pour répandre  sa maladie qui n'en aurait aucun mal d'ailleurs, la nature s'en occuperait d'elle même.

Lordran n'était pas un petit village comme on avait l'habitude de voir de temps en temps. c'était une grande ville aux murs de pierre, un grand nombre d'habitant y vivait et avait prit l'habitude des attaques incessantes d'insectes et de crapauds que Nurgle envoyait pour "tester" ses futurs fidèles.

dans ces terres marécageuses de nombreux cadavres se trouvait au fond de l'eau, parfois il s'agissait d'ex guerrier du chaos tombé au combat.

pour agrandir ses forces Nurgle prit soins de les ressusciter et de leur confier la tâche de piller les fermes aux alentours histoire de priver la cité de nourriture.

c'est alors que la grande porte  auparavant inactif s'alluma, une lumière verdâtre brillait en son centre, tellement fort que les gardes de la cité pouvait l'apercevoir, l'alerte fut donnée rapidement. au loin on finit par apercevoir des silhouettes sortir de la porte et s'approcher de la cité, ces silhouettes s'arrêtèrent toutes en rangs à environs un kilomètre de la cité, elles n'étaient pas toute de la même taille, certaines semblaient voler dans les aires tandis que d'autres étaient au sol.

Elle restèrent immobiles quelques minutes, puis une énorme silhouette apparu devant la porte, il n'y avait aucun doute, il s'agissait d'un grand immonde !

on entendit un hurlement, puis plus rien, les silhouettes se rapprochèrent, au bout d'un moment on pu apercevoir que c'était une horde de créature visqueuse,immonde et avec un très gros en bon point pour certaines.

on finit par entendre les chants des portepestes, ces voix graves et horribles étaient indescriptible et suffisait à écœurer les gardes qui se trouvait sur le rempart.

Le grand immonde leva son espadon au ciel et déclara d'un ton enthousiaste: "laissez la putréfaction de Nurgle vous envahir chères enfants ! Vous ne pouvez rien contre la déchéance de notre père à tous, laissez vous prendre par la peste qui nous étoffe".

après avoir dit ça, les portes de la cité s'ouvrirent, un bataillons de protecteurs de la cité armé de marteau de guerre et de longue lance en argent. après avoir prit une formation défensives devant la cité, le bataillon s'immobilisa et attendit les fidèles du chaos avec impatience.

la horde de démon se jeta sur l'ennemie, les mouches volèrent le plus vite possible pour s'attaquer aux tours remplies d'archer, les bêtes rampèrent jusqu'à l'ennemie pendant que les cafards et autres vertébrés courraient dans toute les directions. loin derrière, une nuée de rat du clan pestilens, alerté par l'odeur et par l'envie de bataille, sortit de son trou et se mit en marche vers la cité.

voilà voilà, c'était une sorte d'intro de pré bataille ^^ j'espère que ma méthode d'écriture n'est pas déplaisante ainsi que mon orthographe

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Calirion
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 972
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Sam 15 Aoû - 19:54


C'est plaisant à lire! Smile

Je me plonge assez bien dans l'ambiance du récit.

Attention à quelques fautes d'orthographe qui piquent un peu les yeux et à quelques maladresses d'expres​sion(ex "ex guerriers du chaos") qui se disent pas mais ne s'écrivent pas (sauf erreur de ma part).

Vivement la suite!

_________________
Je modère de cette couleur      

Twisted Evil Twisted Evil  BURN !  Twisted Evil  Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Sam 15 Aoû - 20:05

merci pour ton commentaire, oui étant dyslexique je suis pas un as de l'orthographe mais j'essaye de faire attention ^^

ces derniers temps je me suis amélioré et dés que j'ai de l'inspiration je te fais la suite Smile

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mer 19 Aoû - 23:58

Peu de temps avant l'impact, les sigmarites se mirent en formation, la première ligne portait les boucliers et les lances pendant que les suivantes se tenaient prête à riposter et à aider leurs camarades en difficulté.

les mouches qui étaient les plus rapides furent les premières à survoler le camp ennemie, quelques cavaliers balancèrent les têtes des précédentes victimes de batailles oubliées à ce jour.

Lorsque les masses de chaires en décomposition heurtèrent le sol, un épais nuage toxique recouvra certaines zones du champ de bataille, les sigmarites qui possédait un casque n'avait guère de mal à y voir mais les archers dans les tours qui eux n'étaient pas protégés du tout étaient entrain de s'étouffer lentement.

les premières Créatures arrivés sur l'ennemie furent embrochées comme de vulgaires saucisses ! Cependant les monstres plus imposants réussirent à renverser les premiers lanciers ennemies qui avait du mal à parer des coups d'une telle puissance.

les sigmarites ne se laissèrent pas repousser facilement, le contact poisseux des démons était insupportable et donnait la nausée, sans compter le nombre incalculable de coup qu'il fallait pour abattre un fidèle de Nurgle.

le Grand immonde bien que lent finit par réussir à se former un passage vers la mêlée principal, c'est avec son fléau qu'il frappa en premier tout en riant, une poignée de sigmarite furent propulsés en arrière, ce qui laissa un passage aux démons, ces derniers furent accueillis par un armada de marteau de guerre.
Le grand immonde déclara: Ô mes petits, soyez bénie par ma masse putréfiée !

Sur ces mots il écrasa un soldat qui gisait à ses pieds et continua son massacre personnel.

non loin d'ici, un broyeur d'âme venait d'atteindre la mêlée, mais avant qu'il puisse porter son premier il reçu un lourd objet contondant dans l'épaule, il regarda et prit conscience que des balistes étaient de la partie. Il arma son canon et fit feu en leur direction, beaucoup de projectiles furent perdus dans l'horizon mais certains touchèrent leur cible. Après avoir constaté que ses adversaires sur la muraille étaient  en feu, le broyeur reprit sa course mais un autre impact l'intercepta, il s'agissait d'un griffon, la créature majestueuse se jeta sur son visage et lui griffa les yeux. Le Monstre poussa un cri de colère et piétina tout ce qui se trouvait autour de lui y compris ses alliés.

Le griffon continuait de tourner autour de lui pendant que son cavalier tirait des flèches un peu partout, le broyeur tenta en vain de le toucher, sa lame ne faisait que tâter le vent à chaque fois malheureusement. Quand il sentit que le monstre faiblissait, la monture se posa sur sa tête, le sigmarite qu'elle transportait  planta sa lame dans le crâne du broyeur qui fût prit de spasme incontrôlable et se mit à tirer dans toute les directions avec son canon juste avant de s'immobiliser d'un coup puis de tomber raide mort.

Néanmoins le guerrier n'eut pas le temps de profiter de sa victoire, à peine remonté sur son griffon il fut attrapé par une énorme langue, un énorme crapaud se trouvait en bas et venait de l'harponner, l'homme fut mangé et digéré comme une vulgaire mouche pendant que son griffon prenait la fuite.

plus proche de la mêlée, un véritable combat avait lieu, les têtes des portepestes étaient écrasées une par une par les marteaux des sigmarites pendant que ces derniers étaient abattu un par un par les nombreuses abominations du chaos.

voilà première partie de bataille finie Wink

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slendy
Ambassadeur Age Of Sigmar
Ambassadeur Age Of Sigmar
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 18
Localisation : près de Montparnasse

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mer 30 Déc - 0:45

j'avais envie de faire la suite ce soir Wink

Le mur de bouclier formé par les sigmarites reculait peu à peu, le morale des troupes tenait bon jusqu'à ce qu'un portail warp s'ouvra, un immense fauteuil porté par des nurglings en émergea, une immense et imposante masse blanche et pâle (contrairement aux autres démons de Nurgle qui étaient plutôt de couleur verte) déclara que le chiffrage devait commencer, c'était Epidemius !

Le notaire favoris de Nurgle, accompagné d'un armada de Nurglings qui tenait ses rouleaux de paperasses chargea le point le plus sensible chez les sigmarites, le palanquin n'allait pas très vite et les nurglings avaient du mal à le déplacer avec aisance (leur organisation n'était pas la meilleure que l'on pouvait espérer) mais le lot qu'ils portaient était tellement lourd que la charge fut dévastatrice.

les premiers sigmarites furent écrasés par le palanquin, certains réussirent à se tirer de l'invasion de nurglings qui était sur eux, d'autres furent déchiquetés vivants sans pouvoir riposté. Epidemius cracha une volée de salive par terre avant de porter le premier coup à un liberator qui tentait de grimper à lui en marchant sur les têtes des nurglings. L'assaillant tituba en arrière et fut attrapé par les rejetons du Grand Père.

Du côté de la porte, le grand immonde progressait en faisant tournoyer son fléaux dans la foule, il lui arrivait de temps à autre à attraper un piéton pour le gober, cette action était accompagnée par son rire enfantin qui lui donnait l'impression de prendre cette guerre pour un jeu.

arrivé à la port il fit abattre son fléaux une première fois, malheureusement les constructions humaines étaient bien plus résistantes que ce que les démons pensaient. Lassé par l'attente, il se jeta sur la porte sans réfléchir, on entendit un fracas métallique puis plus rien. Le grand immonde se releva et poussa un cri de joie en déclarant:

"RENTREZ MES ENFANTS, MANGEZ LES,DECOUPEZ LES ET EMBELISSEZ LES DE VOTRE PUTREFACTION"


Aussitôt dit, les séides de Nurgle se précipitèrent vers la porte, ignorant presque les derniers opposants qui étaient entrain de les frapper. Le grand immonde bien que très lourd, avait du mal à se relever, il était désormais une proie facile pour les canons qui étaient bientôt chargés.

Le commandant de la garde donna le signal, les canon tirèrent dans la cours inférieure, des hommes s'y battaient encore, mais leur sacrifice était nécessaire.
Une volée de projectile arrêta les premiers guerriers, le grand immonde subissa lui aussi de gros dégat, sa colonne fut touchée, il n'eut guère l'impression de s'en inquiéter mais il eut encore plus de mal pour se relever.Un groupe de portepeste en profita pour se cacher derrière sa carcasse en attendant le bon moment pour foncer dans la mêlée.

Les canons furent à court de munitions pendant un court instant, mais cela suffit aux démons pour gagner du terrain, bientôt la cours fut remplit d'une cohue grouillante et puante.

heureusement, un groupe de sigmarites encore en vie fit feu en direction d'epidemius, les flèches lourdes et enflammées brûlèrent un grand nombre de nurglings et de bêtes mais le héraut de la peste ressorti indemne de ce carnage.

La suite à venir Wink

_________________
Khorne c'est bien, Nurgle, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celfindor
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 22
Localisation : Même que Kaelar

MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   Mer 30 Déc - 11:49

Assez sympa Smile !

Quelques expressions un peu gauches, et quelques fautes qui piquent un peu les yeux.... Pense aux majuscules, au pluriel, etc... Tu peux faire qq progès là dessus!

Sinon pas mal, continue!

_________________
Calirion: Président du fan club de Celfindor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chroniques des boursouflés] part 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chroniques des boursouflés] part 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» [CXL] Palm City - aménagement part 1 - Maria Beach
» Départ pour la Finlande!
» Les Chroniques du Père Bugli !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Taverne :: Récits-
Sauter vers: