Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Historique d'Elathis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayanel
Soldats
Soldats


Messages : 35
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Historique d'Elathis   Ven 2 Jan - 14:32

Le voila, l'historique d'Elathis. Bon il est un peu vieux, il a peut être besoin d'un petit dépoussiérage, si vous avez des suggestions pour remplacer/compléter des passages je n'y vois pas d'inconvénients, ou même si vous voulez le réécrire complètement, la seule chose importante est qu'il faut conserver une trace de toutes les races... Donc si vous proposez de nouvelles choses et que les autres membres sont d'accord, j'éditerais au fur et à mesure dans ce message.

Elathis fut fondée par des impériaux rebelles qui fuyaient le pouvoir d'une seule et même personne. A leur départ de l'Empire, ils étaient plus d'une centaine mais leur long et périlleux voyage coûta la vie à plusieurs d’entre eux.

Un beau jour, alors qu'ils sortaient d'une forêt, une meute de bêtes sauvages les attaqua. Ils avaient heureusement plusieurs guerriers parmi eux, notamment Ylrach, un homme qui savait très bien manier l'épée.
Lors de l'attaque, la troupe s'organisa parfaitement. Ylrach et ses hommes formèrent un rempart devant les femmes et les enfants, tandis qu'un certain Nala, sorcier à ses heures, commençait à rassembler les vents de magie. Pendant ce temps, un autre homme nommé Ereïp incapable de se battre guida le reste de la troupe à l’abri.
La meute fut repoussée par les guerriers, sans qu'ils aient besoin de l'intervention du mage mais le bruit du combat et l'odeur du sang frais attira d'autres bêtes. A ce moment, Nala réussis à relâcher l'énergie qu'il avait contenue et toutes les bêtes, sans exceptions, furent tuées.

Les voyageurs décidèrent qu'ils fondraient leur citée ici, en la mémoire de cette victoire et parce qu'il serait imprudent de s'aventurer plus loin. Comme ils étaient contre le pouvoir pour une seule personne, ils en choisirent trois. Ainsi furent nommés "Héros" Ylrach, Nala et Ereïp. Ils formaient "le conseil". Les trois hommes décidèrent d’appeler la future citée Elathis.
Plus tard, Elathis subira de nombreuses attaques mais ses premières décennies furent sereines. Les trois Héros s'étaient chacun choisis une "spécialité" même si les deux autres avaient toujours leur mot à dire dans chaque domaine. Ainsi, Ylrach commandait à toutes les troupes armées. Il organisait la défense de la ville et l'entrainement de jeunes combattants. Nala s'occupait des Lois et fixait ls impôts mais ne les gardais pas pour son propre compte. Tout l'argent récolté retournait à l'amélioration de la ville. Les Héros vivaient des Dons des habitants de Elathis. Ereïp, plus diplomate, rendait la justice. Si il ne créait pas les Lois, il les faisait respecter. Plus apte à l’organisation, c'était également lui qui choisissait comment était dépensé l'argent des impôts.

Elathis vivait très bien jusqu'au jour ou une dizaine de Nains arrivèrent à proximité de la ville. Premiers visiteurs depuis la création de la citée, on organisa donc un banquet. Les Nains qui étaient habituellement joyeux dès qu'il s'agissait d'alcool restaient étrangement froids et distants avec tous les villageois de Elathis. La raison en fut donnée le soir même.
Ereïp et Nala furent tués dans leur sommeil par un des Nains. Ylrach survécu. Il tua l'assassin des deux Héros et se mit à la recherche des autres Nains dans la ville. Ces étrangers étaient en fait des Nains du Chaos.
Bon nombre d'honnêtes villageois furent tués cette nuit là. On a longtemps célébré ce jour comme "La Nuit Noire" à Elathis. Ylrach tua certains assassins. D'autres prirent la fuite. Avant de les poursuivre, le dernier des Héros promis qu'il les tuerait tous et promit d'en faire autant de tous ceux de leur race qu'il rencontrerait.
Après cette nuit là, on ne le revit jamais. Certains racontent qu'il a retrouvé chacun des six Nains qui avaient pris la fuite et après les avoir tué, c'était donné la mort.

Suite à la mort de deux Héros et au départ du troisième, Elathis sombra. Un homme du nom de Megron prit le pouvoir de force et gouverna très durement. Il envoya un jours une armée attaquer une tribu d'Hommes Bêtes non loin de la ville. Chacun connaissait l’existence de l'autre mais ils vivaient cote à cote sans haine particulière. Les Hommes Bêtes furent massacrés par les humains mais quelques survivants s'enfuirent. A partir de cette bataille inégale, Elathis fut régulièrement assiégée par des Hommes Bêtes rancuniers.

Un jour, on découvrit qu'un invasion de masse se préparait dans la forêt. Megron alla chercher des renforts chez les Hauts Elfes et les Elfes Sylvains et l'armée d'Hommes Bête fut repoussée après plusieurs jours de combat. En guise de paiement, les Elfes demandèrent quelques années plus tard l'aide des hommes d'Elathis pour repousser des Elfes Noirs. Elathis se fit alors un nouvel ennemi. Les Elfes Noirs les attaquèrent régulièrement et Elathis subit plusieurs sièges, réduisant encore la puissance, la richesse et la population de la ville. De temps en temps, des Hommes Bêtes revenaient se venger des Humains. Ainsi, une alliance maléfique fut établie, les elfes noirs utilisant leur richesses pour engager des Rois des Tombes et les Hommes Bêtes faisant de même avec des Ogres.
L'ancienne alliance avec les bons Elfes fut reformée, aidée par de nouveaux alliés : des Nains et des Bretonniens. La guerre fut terrible et dura plus d'une lune. Chaque fois que des troupes se fatiguaient, on en envoyait d'autres, fraîches et prêtes à combattre. Le Vieux Monde ne connu jamais une guerre impliquant tant de races.
Megron fut tué lors de cette guerre. Ce fut une forme de délivrance pour les habitants de Elathis. Trois chefs furent remis au pouvoir et pendant la guerre, un chef de chaque race alliée résidait également au "conseil".
Lassés par cette guerre qui n'apporterait rien, les attaquants se retirèrent. Les pertes étaient très lourdes des deux cotés mais Elathis était de nouveau bien gouvernée. Mais les erreurs de Megron ne furent pas oubliées et les Hommes Bêtes ainsi que les Elfes Noirs s'attaquaient encore souvent à la citée. Certains raids étaient même menés par des Rois des Tombes ou des Ogres.

Très loin d'ici, dans une autre dimension, Tzeentch remarqua une forte quantité de vents de magie près de la Ville de Elathis. Il organisa une expédition menée par un de ses sorciers humain pour y ouvrir une brèche. Les guerriers du Nord ne purent s'empêcher d'attaquer quelques villes à proximité de leur route. Ainsi, pendant que les sorciers de Tzeentch tentaient d'ouvrir une brèche vers le Royaume du Chaos, le reste de l'armée attaqua Elathis.
Pris au dépourvu, en sous nombre et bien moins entraînés, les défenseurs se croyaient perdus lorsque l'arrivée inopinée de centaines d'hommes rats s'attaqua à leurs adversaires. Ayant un mauvais souvenir des maladies causées par la dernière incursion des Démons de Nurgle, les Skavens voulaient absolument empêcher que cela se reproduise. Même si il fallait pour ça s'allier avec des humains. De plus, des Slanns ayant devinés les intentions des Guerriers du Chaos arrivèrent avec des Légions d'Hommes Lézards en Renfort. Après avoir empêchés l'incursion, les skavens durent s'enfuirent sous la menace des Hommes Lézards.

Ayant résisté à tant d'invasions, la légendaire citée de Elathis était considéré par tous comme imprenable. Les années passèrent, les décennies, les siècles. Mais un jour, un Nécromancien particulièrement puissant se rendit proche de la citée et releva les très nombreux morts des alentours. Anciens alliés ou Vieux ennemis se battirent contre les défenseurs de la ville mais ils tous les humains furent vaincus et après ce carnage, le Mystérieux Nécromancien rendit la paix aux morts et s'enfuit. On ne sut jamais qui il était.

Plus tard, les murs de la citée encore intacts abritèrent souvent des tribus de Peau Vertes mais ceux-ci ne restèrent jamais longtemps et repartaient rapidement à la recherche de nouveaux combats

La citée tenait encore mais personne n'y vivait. C'était une ville fantôme. Vide de toute trace de vie...

Elathis est maintenant une ville de Trêve. Certains ennemis s'y croisent mais n'engagent jamais le combat. Ainsi est la Tradition. Toutes les Races s'y mélanges, certaines s'apprécient plus qu'elles le pensait mais en sortant des murailles, les vieilles rancunes reprennent leurs droits et il arrive fréquemment qu'un duel se produise à la sortie même d'Elathis.


PS : Merci aux modérateurs/administrateur de mettre ce sujet en post-it. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Historique d'Elathis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans
» Wargame historique : DBA
» Le 28mm historique !! maintenant c'est du plastique !!
» recherche pour avoir une armee a theme historique
» Historique, objet et esprit de ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Palais :: Jeux de la ville-
Sauter vers: