Elathis la Cité des Trêves

Forum autour de Warhammer, de Warmachine, de Hordes, du modélisme et de la peinture de miniatures.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Sam 22 Nov - 9:39

Compilation de mon fluff Smile


« L'air devint soudain glacé. Tout autour de nous, la végétation mourrait subitement, emportée par une nappe noire qui envahissait l'espace. Un loup hurla dans le lointain, puis nous les vîmes sortir de la brume. Des cavaliers infernaux, tout de noir vêtus et armés d'armes maudites allaient nous donner le baiser de la Mort. »

Mes Dernières Pensées, Otto Glärj, commandant des Epieux d'Argent.


Le nom de Caedem est oublié depuis des siècles par les citoyens de l'Empire, et n'est connu que de quelques grands chroniqueurs et sorciers impériaux. C'est en revanche un personnage très connu en Sylvanie, un vestige du passé, un fantôme du temps des invasions vampiriques.
Il était, d'après les rares sources impériales en faisant références, un des lieutenants de Konrad von Carstein, si ce n'est son bras droit. Tout comme son seigneur, il était un combattant féroce, doté d'une âme plus noire que la nuit. Mais il serait dangereux de le croire aussi fou que Konrad. C'était un personnage qui avait constitué sa propre image de terreur, celle d'un démon noire implacable insufflant mille cauchemars à ses ennemis. D'une grande cruauté, il était doté d'un esprit vif et entièrement tourné vers la destruction de l'Empire. Autrefois maître de chevalerie pendant les Grandes Croisades, son parcours le transformant en créature de la nuit nous est inconnu... Bien que nombre de rumeurs plus sombres et farfelues les unes par rapport aux autres circulent. Une chose est sûr néanmoins, quelques uns de ses plus fidèles guerriers le suivirent par-delà la mort.
Lorsque Konrad fut défait, il est dit qu'il retourna en Sylvanie et qu'il s'installa dans une vielle forteresse tout à son image, froide et lugubre. Un édifice immense cerclé de brume, hanté par des fantômes et d'autres créatures de la nuit. Là il garderait, avec ses redoutés chevaliers,  le corps de Konrad, ses sombres reliques et des secrets qui seraient bien plus sombres et lourds à porter. Dans tout les cas, personne, que ce soit un mort ou un vivant, n'est revenu de la forteresse pour affirmer ces rumeurs.
C'est un endroit où la Mort règne, il n'y a que cela à retenir.
Néanmoins, avec le retour de Nagash, il est dit que les croisés de Caedem et les sombres créatures de son siège sont sortis de leur retraite, dans l'accomplissement des volontés de leur maître...




Ghul'Schloss est synonyme de terreur. C'est le nom de cette sombre forteresse érigée en des temps immémoriaux où Caedem aurait élu domicile. C'est une structure gigantesque, construite sur une montagne noire aux pentes escarpées. Et il serait dangereux de penser que son état de ruine en font un endroit vide de dangers... Le voyageur qui a le courage nécessaire de la regarder en face se sentira menacé par des regards invisibles qui l'observent des remparts. Il sera prit de peur en entendant le vent se briser sur les murs. A peine sera t-il devant les lourdes portes usées du château que de sinistres statues de démons le défieront du regard, jugeant de son courage et de sa bravoure. L'intérieur du château n'est que succession de grandes salles et de halls où se trouvent là encore de multiples sculpture démoniaques, gardiennes de la forteresse. De sombres tableaux se trouveront ci et là, dévoilant quelquefois les visages des anciens propriétaires de la bâtisse. Le voyageur reconnaîtra dans ces ruines des salles de banquet, d'armes ou même des cuisines... Toujours en ayant l'impression d'être suivi par des ombres, sursautant et prenant peur à chaque bruit suspect. Et jamais il ne ressortira.

Ghul'Schloss, à dire vrai, abrite en ses murs des monstruosités à son image. Dans ses catacombes vivent d'innombrables créatures, en majorité des goules. Ces dernières ne remontent que rarement à la surface, hormis à la tombée de la nuit. Physiquement, elles paraissent plus humaines que leurs congénères des forêts de Sylvanie, se déplaçant même parfois, maladroitement, à la manière des bipèdes. Leur peau tend vers le gris, peut aller jusqu'au blanc ou le noir en fonction de son exposition au soleil. On peut les voir hanter les couloirs du château, toujours à la recherche de nourriture. Peu intelligentes, elles sont totalement soumises à la volonté du seigneur des lieux, et forment une marée de griffes et de crocs dévastatrice lorsque un vampire du château décide de s'en aller en guerre.




Mais ce qui distingue réellement Ghul'Schloss d'autres lieux hantés de Sylvanie, c'est bien la présence dans ses alentours de loups-garou. Nous les retrouvons dans les sombres forêts entourant la forteresse, parfois dans les cavernes présentes à même le roc où siège le château. Ce sont des créatures d'une sauvagerie sans borne, d'une combativité sans pareille, capable d'endurer les pires blessures et de continuer le combat avec la furie d'un démon. Leur morsure secrète de plus une puissante toxine, enrageant celui qui se fait mordre et le faisant souffrir de mille morts. Le très peu de personne qui survivent à ça se transforme lentement, mais surement, en la bête qu'ils étaient venus abattre. Ils vivent en meute, chassant au clair de lune tout être vivant, aussi bien un frêle humain qu'un géant des montagnes.
Rares sont les bestiaires traitant de ces créatures. Elles relèvent bien plus du mythe pour les habitants du Vieux Monde.
Les loups-garou sont des monstres très difficile à étudier pour les érudits. Ils vous flairent alors que vous êtes à des lieux de leur position, et ils ont tôt fait de vous donner la chasse. Leur origine reste donc mystérieuse. Mais une chose est néanmoins intrigante. Ces bêtes ne sont en effet présentes que dans les alentours de Ghul'Schloss et parfois dans ses cryptes. Nulle par ailleurs il en est fait mention. Beaucoup en on donc conclu que ces créatures n'étaient pas... Naturelles, mais seraient plutôt le fruit d'une malédiction ou d'un sombre rituel. Personne ne peut l'affirmer, hormis sans doute Caedem lui-même. Le bestiaire d'Helmut Starl, dans son chapitre consacré aux créatures de la nuit, nous offre cependant des révélations étonnantes...

« Loin à l'Est, dans cette sombre terre qu'est Sylvanie, se dresse la noire forteresse de Ghul'Schloss. Il m'est impératif de vous donner détails de ce lieu maudit pour vous introduire cette abominable créature qu'est le loup-garou. Ghul'Schloss, très peu s'en souvienne, était autrefois une merveille, dirigée par la famille Bellum. Une grande dynastie, descendant directement des plus proches compagnons de Sigmar. Elle était un faisceau de lumière en cette région déjà fort nauséabonde. Mais tout cela ne devint que poussière à cause d'un personnage des plus abjects connu aujourd'hui sous le nom de Caedem. Ce dernier, revenu des croisades avec ses noirs croisés,  profita de la guerre civile opposant les trois empereurs pour assiéger Ghul'Schloss. Il n'était plus l'homme d'autrefois, la guerre l'avait changé. Il haïssait plus que tout ce qu'il était lui-même : L'Homme. D'ailleurs, nous pouvons nous demander s'il en était réellement un lors de ce siège... Étant donné que nous parlons d'un maître de chevalerie partit en Arabie en 1448 alors que la guerre civile débuta en... 1550. Ce dernier, alors que Morrslieb était pleine, utilisa une magie ancienne, un rituel noir qui fit trembler la terre. Une nappe noire enveloppa Ghul'Schloss, s'infiltra dans ses meurtrières puis emprisonna ses habitants. Il est dit que ces derniers crièrent si fort de douleur que les Dieux les entendirent. Ils se transformèrent en ce que nous appelons aujourd'hui les loups-garou. Puis, comme des chiens obéissant à leur maître, ils sortirent de la forteresse prêter allégeance à Caedem, avant de partir semer le chaos en Sylvanie. Voilà toute la monstruosité de ce personnage. Décider de qui est digne d'être humain et qui ne mérite que le statut de bête. Pourquoi Ghul'Schloss fut-elle la cible de ce Caedem me questionnerez-vous, cher lecteur ? Nul ne le sait. Depuis, la forteresse est à l'abandon, est un endroit hanté par ces monstruosités et toutes autres sortes de créatures de Sylvanie. C'est un endroit de mort... Où seul, dit-on, Caedem aurait le droit de régner.
C'est à ma connaissance la première et dernière fois que ce type de magie fut utilisée. Même lors de l'invasion vampirique de Konrad von Carstein, Caedem n'utilisa point cette sorcellerie. Il ne se priva pas par contre de joindre les loups-garou à la force de frappe de son armée.

Sinon, que dire à propos de ces créatures... Ce sont tout au plus des êtres damnés pour l'éternité, ayant perdu toute raison et répondant à des instincts primitifs. »



Les croisés noirs sont les derniers représentants de l'ordre maudit de l'Aigle d'Or. Ce ne sont maintenant que des êtres corrompus, des serviteurs des ténèbres qui ne savent plus que semer désolation et chaos. Il est impossible de dissocier cette confrérie de celui qui en était le maître et qui la réduite en cendre : Caedem.

L'ordre était établi en Ghul' Schloss, alors dirigée par la dynastie Bellum. Caedem serait, d'après certaines sources, membre de cette famille. Lors des Grandes Croisades, Caedem mena les chevaliers en Arabie combattre le sultan Jaffar. Une rumeur courre qu'il aurait également pénétré en Nehekara, où il aurait scellé son destin ainsi que celui de ses guerriers. Ce fait nous est rapporté par le chroniqueur Klaus Jarstein.

« Alors que l’innommable sultan courrait à sa perte, en proie aux nobles chevaliers venus des quatre coins du Vieux Monde, l'homme de Bellum s'enfonça dans le désert au sud. Il disait vouloir pourfendre des acolytes du sultan qui pourraient aller chercher quelques renforts. Il pénétra dans le royaume des anciens rois, en viola une demeure, et en ressorti l'âme tourmentée et en proie à la folie. Lui qui était le plus pur, lui qui avait le plus de bravoure et de cœur n'était plus qu'une ombre. Là l'Aigle tomba, donnant naissance aux croisés noirs. »

Lors de la guerre civile des Trois Empereurs, soit un siècle après le début des Croisades, les croisés noirs assiégèrent Ghul' Schloss. Ils la prirent en une nuit. Lors de la première guerre vampirique, il est fait mention plusieurs fois dans les archives impériales de Middenheim que ces chevaliers combattirent avec férocité Vlad, avant de le servir une fois vaincus.
Chose remarquable, ces guerriers, et Caedem, n'auraient jamais reçu ce que l'on appelle le baiser de sang. Ils seraient devenus immortels, selon certains, dès leur passage en Nehekara. Cela explique notamment les différences mineures qui existent entre les vampires de Sylvanie et les croisés noirs.

Helmut Starl, dans son chapitre consacré aux vampires, nous fait nombre de paragraphes concernant l'histoire des plus grands de cette espèce... Du moins de ceux dont il a connaissance. Il traite également des différentes natures des vampires, les classe en fonction de leurs attributs. Ainsi, il établit une distinction entre les « grandes familles », à savoir les vampires Stryges, Lahmianes, créatures de Sylvanie, du Fort de Sang. Puis il poursuit en établissant également une liste de plus « petites familles », où apparaissent les Croisés Noirs. Voici le paragraphe qui les décrit :

« Les Croisés Noirs sont de sombres individus, tout de noir vêtu. Physiquement, ils apparaissent comme plus frêle que leurs voisins de Sylvanie, mais ils n'en sont pas moins aussi tenace et résistant. Contrairement à beaucoup d'autres familles vampiriques, celle-ci reste soudée, et jamais il n'est fait part d'une quelconque révolte ou insubordination en leur sein. Ils poursuivent en ce sens l'honneur et le sens de la loyauté des ordres de chevalerie impériaux. Le plus connu d'entre eux est Caedem, surnommé l'Aigle Noir, en rapport avec l'ancien nom de son ordre. Il est le maître de Ghul' Schloss et des croisés. Il est secondé par Andras, ancien champion de l'ordre, et d'un être mystérieux connu uniquement sous le nom de Vual. Famille de moindre importance comparée aux plus grandes, elle reste soumises aux von Carstein depuis la victoire de Vlad sur Caedem lors de la première guerre vampirique. Et jamais, jusqu'à aujourd'hui, il n'eut trahison »



Fluff sur Helmut Starl:

Helmut Starl est un prêtre sigmarite qui a consacré sa vie dans le domaine des lettres et des sciences. Contemporain de Karl Franz, il est décédé en 2514. Il fait figure d'homme savant, pouvant parler plusieurs langues et en lire plus encore. Il est loué par nombre de chercheurs et de magiciens dans l'Empire, avec qui il eut très souvent de bons rapports. Il est surtout connu pour ses bestiaires, de véritables trésors qui mêlent science et sacré.
Il écrit le premier en 2486, alors intitulé De Natura Bestiis. Il compile l'ensemble des connaissances savantes de l'Empire en matière d'animaux. Il est divisé en plusieurs parties :
-Les fauves
-Les bêtes communes
-Les bêtes exotiques
-Les reptiles
-Les oiseaux
-Les poissons
-Les insectes

Il est suivit par une œuvre traitant des pierres et des plantes.

Ses œuvres les plus connus sont le Liber Daemonia et Creatura, traitant respectivement des créatures dîtes « démoniaques » et des bêtes à caractère monstrueux.

Le Liber Daemonia est également divisé en plusieurs parties :
-Essai sur la nature du Chaos
-De la nature des démons
-Les démons des Dieux Sombres
-Autres démons
-Classification des grands démons
-Les créatures de la nuit
-Classification des seigneurs de la nuit

Ainsi que le Creatura :
-Monstres exotiques du Vieux Monde
-Monstres connus du Grand Nord
-Monstres à nature aquatique
-Monstres des Contrées Lointaines
-Classification des grandes créatures à caractère monstrueux


Helmut Starl écrit également un livre de géographie, décrivant des différentes contrées du monde d'après ses observations :
-Introduction sur la création du monde
-Le Vieux Monde
-Le Nouveau Monde
-Ulthuan
-L’extrême-orient
-Les terres du sud
-Les terres du nord
-Essai sur le monde souterrain


La plupart de ses œuvres ont traversé les frontières de l'Empire. On en trouve ainsi en Bretonnie, en Tilée, en Estalie et même en Arabie et en Cathay.




La nature vampirique des Croisés Noirs est nimbée de mystères. Pour mieux la comprendre, il nous faut nous aventurer dans un domaine sombre et corruptible : La sorcellerie.
La magie de Caedem et de ses suivants se distinguent grandement de celle des autres vampires. En effet, il n'est déjà nullement fait mention en quelques ouvrages de comment ils ont appris à maîtriser cet art si raffiner. Elle serait bien plus basée sur les rituels et le sang que celle des autres familles vampiriques. En cela elle est plus proche de la magie utilisée par les sorciers des Dieux Sombres que des nécromanciens. Toujours est-il qu'elle aboutit au même résultat. Elle permet de relever les morts, de les commander, et de réduire l'ennemi à néant à l'aide d'un pouvoir ténébreux. La différence se pose quant à la nature de leur magie et à son apparence. Les légions de morts-vivants des Croisés Noirs, au delà de leur nature morte, pose déjà des rapports différents. Elle a un caractère infernal qui lui est propre. Au-delà des créatures de la nuit, tel les loup-garou, les goules et des cadavres fraîchement relevés, les morts sont nimbés de flammes les consumant sans jamais les réduire en cendre. Il est fait mention dans certaines notes d'émissaires noirs montant des destriers squelettiques aux sabots de feu, de morts au visage constamment embrasé.
C'est en Nehekara que nous pouvons trouver nombre de réponses à nos questions, en retraçant le passage de l'Aigle Noir dans la terre des morts. Caedem, lors des Grandes Croisades, pénétra dans le Royaume des anciens rois. Là, il entra dans un temple mortuaire pendant de longues semaines, et en ressortit profondément changé avec ses guerriers. C'est en ce lieu qu'il atteint son statut d'être immortel, et qu'il apprit également l'art de la sorcellerie. Ce récit apparaît dans une légende arabienne née après les croisades. Elle raconte la transformation du pur en un monstre effroyable, nourrit par la haine et la noirceur. Caedem aurait accédé au cœur du temple. Là, pour le punir de sa violation, Djaf serait apparu. Ancienne divinité de la mort Nehekarienne, elle le fit souffrir aussi bien sur le plan physique que psychologique jusqu'à ce qu'il soit à la limite de périr. La violation d'un temple mortuaire était le pire des sacrilèges en cette terre. Mais l'ancien dieu ne le tua pas. Alors que les compagnons de Caedem assistaient à la scène impuissant, Djaf les condamna à errer sur la terre en leur retirant toute trace de compassion, de bonté et de justice. Il apposa sa marque sur les chevaliers, les transporta dans son royaume de morts pendant des semaines pour qu'ils ne puissent voir que cauchemars et perdent toute trace d'humanité au sein d'eux. Il en fit des êtres froids, donna pouvoir et immortalité à ceux qui survirent à toutes ses actions. Après quoi, il les libéra. Ainsi naquirent les Croisés Noirs, véritables hérauts du Dieu de la Mort. Ce conte est un avertissement lu aux arabiens dès leur plus jeune âge pour qu'ils évitent de se rendre dans les temple de Nehekara.


Djaf est un ancien dieu nehekarien. Il est le représentant de la mort, et est souvent mentionné ou invoqué lors des funérailles. Il est le juge qui entraîne ou non les mourants vers une éternité de souffrance si le poids de leur âme excède celui de leurs péchés. Contrairement à beaucoup de divinités, il est dit que les dieux nehekariens ont eu une existence sur terre avant d'atteindre ce que l'on pourrait appeler l'apothéose. Il serait donc possible qu'ils puissent revenir pendant un laps de temps dans le monde des mortels sous la forme d'un animal ou plus rarement sous leur forme originelle.

Les études du Vieux Monde au sujet de ces dieux sont très pauvres, du à la difficulté de pénétrer en Nehekara ou dans les temples. Ainsi, il existe de nombreuses confusions entre les attributs d'Usirian et de Djaf, tout deux ayant un rapport avec la mort. Là où Usirian accompagne les défunts vers l'autre monde après la mort, Djev est celui qui la dispense et règne là où ceux qui ont péchés subissent une éternité de souffrance. Les ushabtis qui gardent les sépultures sont le plus souvent affiliés à Djev. Ils sont reconnaissables à leur tête de chacal.
A l'origine de la déchéance de l'ordre de l'Aigle d'Or, nous retrouvons sa marque sur chaque croisé. Beaucoup de chevaliers tendent à cacher cette nature morte, mais d'autres n'hésitent pas à exploiter tout le pouvoir conférer par Djev, voir à lui consacrer un culte à sa gloire. Tel est le cas de l'ancien champion de l'Aigle, Andras. Andras, dans un lointain passé, faisait partie de l'ordre de l'Aigle d'Or. Il était le champion du vampire connu aujourd'hui sous le nom de Caedem, son étendard personnel. Membre d'une grande famille de nobles d'épée, il fut un chevalier d'une férocité et d'une ténacité à toute épreuve. Il remporta d'ailleurs nombre de tournois de chevalerie en Sylvanie et en Ostermark. Sa réputation lui permis d'attirer l'oeil du seigneur de Ghul' Schloss, qui le fit entrer dans l'ordre de l'Aigle d'Or. Caedem n'en était alors pas encore le maître. L'ordre, même s'il n'avait pas encore le prestige qu'il gagnera avec Caedem, était tout de même reconnu par delà les frontières de Sylvanie. Il est dit qu'Andras vu son entrée dans la confrérie comme un honneur pour lui  et sa famille. Il devint rapidement un des capitaines de l'Aigle. Il était un chef exemplaire, toujours apte à réduire en cendre les ennemis de l'ordre. Maître dans l'art de combattre à cheval, il dirigeait ses troupes à la perfection. Il était tout aussi capable de mener une charge de face ordonnée que de prendre en tenaille l'adversaire de façon impérieuse. Il jura par la suite allégeance à Caedem, ce dernier accédant quelques années après l'entrée d'Andras dans l'ordre au statut de Grand Maître de chevalerie. C'est ensemble qu'ils nettoyèrent la région infesté de peaux-vertes, hommes-bêtes, goules et autres dangerosités. Il ne fut d'ailleurs pas étonnant qu'après cet exploit, l'ordre s'en alla à la croisade. De retour de Nehekara, il exploita tout le pouvoir conféré par ce qu'il appelait sa nouvelle divinité. Il perdit peu à peu toute trace d'humanité qui lui restait, certains disant même qu'il serait capable de se transformer en véritable avatar de Djev.


Sources d'inspiration:

Ghul' Schloss: Ghul signifie "goule" en allemand, Schloss signifie "forteresse" dans cette même lanque.
Caedem: Signifie "assassiner" en latin.
Bellum: Signifie "guerre" en latin.
Andras: Nom d'un démon de la religion chrétienne figurant dans le Pseudomonarchia Daemonium (ainsi que dans d'autres ouvrages de démonologie).
Vual: Nom d'un démon de la religion chrétienne figurant dans le Pseudomonarchia Daemonium (ainsi que dans d'autres ouvrages de démonologie).
Croisés Noirs: Reprise de l'image des croisés avec l'imagerie du Prince Noir (fils d'Edouard III, roi d'Angleterre).
De Natura Bestiis: "De la nature des bêtes" en latin. Inspiré du "De Natura Rerum" (de la nature des choses) de Lucrèce.
Liber Daemonia: Nom inspiré du Liber Malefic.
Creatura: "Créature" en latin.
Helmut Stärl: Personnage inspiré d'Isidore de Séville et de Guillaume, clerc de Normandie.
Partie sur les bestiaires: Inspiré des bestiaires médiévaux.
Djev: Inspiré d'Anubis.

N'hésitez pas à commenter Smile


Dernière édition par Kaelar le Dim 30 Nov - 7:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
reveka
Commandants
Commandants
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Sam 22 Nov - 10:07

J'ai déjà plus ou moins commenté ton fluff tout au long du CDA, je vais pas réétaller mes louanges ici Smile
Par contre ta liste de source d'inspiration m'impressionne, je pensais pas que tu te documentais autant pour fluffer tes armées, j'en reste coua (pas trouver l'ortographe de ce mot dsl !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celfindor
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 22
Localisation : Même que Kaelar

MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Sam 22 Nov - 11:29

En même temps, le type veut éventuellement faire une thèse sur la démonologie et le bestiaire au Moyen-Age Rolling Eyes , ainsi qu'un certain penchant ( assez prononcé) pour les religions...

Mais bon, on va pas raconter sa vie non plus Laughing ...

_________________
Calirion: Président du fan club de Celfindor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phenix
Commandants
Commandants
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 21
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Sam 22 Nov - 19:19

Un fluff très approfondi je trouve, les références qui t'ont inspirées rendent l'ensemble "réaliste" (si tant est que le monde de warhammer soit réaliste pour une autre créature qu'un démon ^^).

J'imagine que tu n'as pas fini? J'attend impatiemment la suite donc Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Dim 23 Nov - 14:13

Merci pour les commentaires.


Phenix a écrit:
J'imagine que tu n'as pas fini? J'attend impatiemment la suite donc Wink

Non, loin de là. Le fluff pour la session 3 du CDA est déjà entamée.
En gros, il reste à traiter les personnages de Caedem (un peu traité lui... Tout du moins juste une petite partie ^^), Andras, Vual... A cela on rajoute toutes les créatures et autres monstruosités qui vont s'ajouter au fil de la peinture, etc...

Pour Caedem, pour que ce soit un peu plus clair il reste à traiter:
-Son histoire avant qu'il devienne vampire.
-Son passage à Nehekara.
-Le pourquoi il assiège Ghul' Schloss, etc...
-Son règne jusque la première guerre vampirique
-Sa position, ses actions pendant la deuxième guerre vampirique
-Le pourquoi il conserve les restes de Konrad, pourquoi il n'a pas rejoint Mannfred lors de la troisième guerre vampirique
-Explication sur sa transformation, sa personnalité, ses pouvoirs (pourquoi des loups et pas autres choses ? Pourquoi , etc...

Ensuite viennent les personnages d'Andras et Vual... Qui auront également une histoire complète. Pas aussi longue que Caedem mais tout de même assez conséquente.
Puis des annexes/ajouts qui peuvent être plus ou moins long.

Après il y a aussi le récit narratif qui devra se poursuivre (qui présente lui aussi des personnages nouveaux, des choses nouvelles, etc...)

En gros ce qui a été fait:
-Introduction de Caedem et de Ghul' Schloss
-Présentation des loup garou
-Présentation des Croisés Noirs
-Ajouts sur les bestiaires et Helmut Starl.

Bref... Il y a de quoi de faire ^^

reveka a écrit:
Par contre ta liste de source d'inspiration m'impressionne, je pensais pas que tu te documentais autant pour fluffer tes armées, j'en reste coua (pas trouver l'ortographe de ce mot dsl !)

Disons que mes études aident un peu :p

Celfindor a écrit:
En même temps, le type veut éventuellement faire une thèse sur la démonologie et le bestiaire au Moyen-Age Rolling Eyes , ainsi qu'un certain penchant ( assez prononcé) pour les religions...

Bof, c'est pas le sujet sur lequel je suis le plus calé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
Kaelar
Seigneur de la Cité
Seigneur de la Cité
avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : Nord, près de Lille

MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   Dim 30 Nov - 7:12

Premier message édité avec les ajouts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerelathis.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fluff Comtes Vampires: Les Croisés Noirs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hésitation entre les comtes vampire et les elfes noirs
» Skavens, Comtes Vampires, Elfes noirs, Impériaux
» Quelques figs de mon armée de comtes vampires
» Reprise des comtes vampires
» [Comtes Vampires] La Croisade Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elathis la Cité des Trêves :: Taverne :: Récits-
Sauter vers: